THE SOFT MOON  »CRIMINAL »

a3260974313_10

 

 

En activités depuis une petite décennie, Luis Vasquez et The Soft Moon auront eu le temps de devenir le groupe préféré de pas mal de jeunes gens depuis la sortie en 2010 de cet album éponyme qui recyclait Joy Division, Durutti Column et autres Section 25 en évitant avec aplomb de tomber dans l’écueil du copier/coller qui nuit si souvent aux productions des pourtant dignes rejetons que sont Editors, Interpol ou encore She Wants Revenge. Plus proche de l’approche radicale et innovante de The Horrors ou de A Place to Bury Strangers, The Soft Moon pratique un rock industriel mâtiné de punk et de cold wave comme bien peu en ont la formule. Après un  »Deeper » qui sentait bon l’internement psychiatrique, Luis Vasquez revient avec le foudroyant  »Criminal », dont les différents titres portent bien la nouvelle thématique,  »Burn »,  »Choke »,  »The Pain » et  »it Kills » s’avérant de pures déflagrations soniques, portées par une voix plus maîtrisée que jamais. Une impression qui se vérifiera sur scène quelques jours plus tôt par votre serviteur, ayant eu la chance de pouvoir assister à l’une des dates de sa tournée européenne alors que j’avais encore à peine commencé à appréhender les titres du nouvel album. Un concert d’une énergie et d’une puissance folles, qui ne fait que renforcer l’impression que Luis Vasquez, s’il continue ainsi, risque bien de devenir le Trent Reznor du nouveau millénaire.

 

http://thesoftmoon.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s