GARDNER FOX

Gardner_Fox

 

 

 

Scénariste de plus de 4000 comics, dont 1500 rien que pour DC Comics, cette légende est née en 1911 dans le quartier de Brooklyn à New York.

Influencé par Edgar Rice Burroughs (Tarzan, John Carter) dès l’enfance, il sort diplômé en droit du Collège St. John, pratiquant deux ans avant que la Grande Dépression ne l’oblige à se reconvertir en scénariste de comics chez l’éditeur qui deviendrait un jour DC, alors nommé National Allied Publications.

Débutant en 1937 dans Detective Comics, il va pratiquement écrire pour chaque personnage de l’éditeur. Co-créateur du premier Sandman, The Flash et Hawkman en 1939, de Doctor Fate en 1940, il sera le premier scénariste à avoir eu l’idée de les réunir dans une équipe, créant la Justice Society of America, ancêtre de la Justice League et de toutes les autres équipes de super-héros.

Écrivant durant quelques années pour l’éditeur avant-gardiste EC Comics, il poursuivra sa longue collaboration avec DC, scénarisant Strange Adventures, Mystery in Space et nombre d’autres titres rebondissant sur la déroute de l’éditeur de Tales from the Crypt et Crime SuspenStories.

Doué d’une imagination sans limite, il invente le concept du Multiverse dans un comic de The Flash en 1961, changeant l’histoire des comics de super-héros pour toujours. Grace à lui, les uchronies et autres dystopies vont pouvoir enfin quitter les pages des romans de gare et envahir le monde des comics. Pour le meilleur comme pour le pire.

1033_2

Auteur de nouvelles et pourvoyeur d’histoire pour les pulps et autres magazines de science-fiction de l’époque, il a même écrit de la sword and sorcery à la fin des sixties, preuve que les comics ne suffisaient pas à sortir tout ce qui se passait dans son vaste imaginaire.

Durant les années 70, il travaillera brièvement pour Marvel Comics et Warren Publishing, scénarisant quelques numéros de Creepy et Eerie pour ces derniers.

Sa dernière contribution au médium sera pour Alien Encounters en 1985, un titre d’Eclipse Comics. Il meurt quelques mois après la fin du crossover Crisis on Infinite Earths de DC, qui aura été le premier à mettre en pratique  à une grande échelle son concept de 1961. Il manquera de trois années le début de production de la première série de The Flash.

Par la suite, DC et Marvel abuseront du gimmick des terres parallèles, rebootant leurs univers respectifs jusqu’à nos jours, les concepts de Gardner Fox devenant même la base de travail de la seconde série télévisée The Flash sur The CW à partir de 2015.

En 1993, Wesley Dodd, le Sandman original, renaitra chez Vertigo au travers de la populaire série Sandman Mystery Theatre. Deux ans plus tard, Neil Gaiman le fera enfin rencontrer sa version moderne au travers du graphic novel Sandman Midnight Theatre. Mais cela est une autre histoire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s