KAREN BERGER

 

Résultat de recherche d'images pour "KAREN BERGER DRAWING"

 

Née en 1958, promue en littérature anglaise et en histoire de l’art au collège de Brooklyn, Karen Berger sera engagée en 1979 chez DC Comics par Paul Levitz, devenant son assistante, avant d’en être l’éditrice sur Legion of Super-Heroes. Plus intéressée par les productions horrifiques que par les justiciers costumés (bien qu’éditant Amethyst, Princess of Gemworld), elle deviendra l’éditrice du vénérable House of Mystery, avant de remplacer Len Wein sur Swamp Thing, afin de libérer Alan Moore, avec le résultat que l’on connait, de toutes contraintes éditoriales.

Agent de liaison de DC Comics avec la Grande-Bretagne, Karen Berger fera découvrir toute une génération de talentueux auteurs, tels Neil Gaiman, Grant Morrison, Peter Milligan ou encore Jamie Delano, percevant en eux une sensibilité, une intelligence et un sens du risque dont les comics américains manquaient profondément à l’époque. Leur donnant des personnages DC comme terrains de jeux (The Sandman, Doom Patrol, Animal Man, Shade, the Changing Man, Hellblazer, Black Orchid), elle créera ce que les fans et la presse spécialisée appelleront un temps le ‘’Bergerverse’’, ce qui ne l’empêchera pas d’éditer en même temps des séries de super-héros classiques comme L. E. G. I. O. N. ou Dr. Fate.

Jusqu’à-ce qu’un jour de 1992, Paul Levitz, Jenette Kahn et Dick Giordano ne lui proposent un mandat historique, celui de regrouper ses séries ‘’for mature readers’’ au travers d’un nouveau label qu’elle nommera Vertigo.

Lauréate du Inkpot Award en 1990 et sacrée meilleure éditrice en 1992, 1994 et 1995 par les Eisner Awards, elle poursuivra son travail au sein de Vertigo avec une passion rare. De 1997 à 2005, elle gagnera à chaque fois le Comics Buyer’s Guide Award en tant qu’éditrice.

En 2007, en compagnie de son assistante Shelly Bond, elle fonde le label de comics Minx pour DC, proposant des œuvres s’adressant à un public adolescent majoritairement féminin. Le projet, victime de la conjoncture, se terminera en 2008, certains titres finissant chez Vertigo, Image ou encore Dark Horse.

DC Comics devenant DC Entertainment en 2009, la créatrice de Vertigo Crime sentira le vent tourner assez rapidement, la notion de rentabilité prenant le pas sur le côté artistique. Assistant à la réappropriation de vieux personnages DC comme John Constantine, Animal Man et Swamp Thing (récupérés pour l’initiative The New 52), ainsi qu’à une érosion de l’intérêt de son premier employeur pour Vertigo, elle quitte son bébé en 2013, le laissant entre les mains compétentes de Shelly Bond (qui sera remerciée trois ans plus tard après 23 ans de bons et loyaux services). Se faisant discrète, elle ne sortira de sa réserve qu’à une seule reprise, affirmant, à propos de la nouvelle version du personnage principal d’Hellblazer : ‘’Ce n’est pas John Constantine en ce qui me concerne’’.

Refaisant surface en 2016, ayant édité la série Surgeon X chez Image, on apprend qu’elle va collaborer en 2017 avec Dark Horse Comics sur un tout nouveau label de sa création.

Elle est mariée à Richard Bruning, un designer et scénariste, notamment pour DC (dont il a été le vice-président) et Vertigo.

 

http://comicbookdb.com/creator.php?ID=591

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s