NEIL GAIMAN

Résultat de recherche d'images pour "neil gaiman"

Auteur anglais de science-fiction et de fantasy né en 1960 à Portchester et élevé par des parents scientologues, il a commencé par être journaliste (principalement pour Knave magazine), sa première publication étant une biographie officielle du groupe de pop-rock Duran Duran.

Suivront Don’t Panic : the Official Hitchhiker’s Guide to the Galaxy Companion de Douglas Adams et Good Omens, co-écrit avec Terry Pratchett, un roman sur la fin du monde qui devrait être adapté en live dans un futur proche.

Grand fan de comics et en particulier du Swamp Thing ré-imaginé par Alan Moore, il entamera une correspondance avec ce dernier, devenant son ami. De fil en aiguille, il finira par scénariser le comic Marvelman après le départ de son barbu créateur, puis empruntera le passage obligé de 2000 AD, scénarisant quelques épisodes de Future Shocks, toujours pour Alan Moore.

Associé à l’illustrateur Dave McKean, qui deviendra l’un de ses meilleurs amis et son plus proche partenaire artistique, il écrira Violent Cases, Signal To Noise, Mr. Punch, puis Black Orchid pour DC Comics. C’est ce dernier titre qui attirera l’attention de Karen Berger, futur patronne de Vertigo et désireuse d’employer l’anglais pour revamper un vieux personnage tombé en déshérence.

En 1989, Neil Gaiman commence donc sa plus grande saga : The Sandman, un comic pétri de mythologie, de légendes, de magie et de contes de fées qui repoussera toutes les limites du médium, accumulant un nombre impressionnant de récompenses littéraires tout au long de son run de sept ans. Très actif chez DC, il crée The Books of Magic sept ans avant le premier livre d’Harry Potter qui raconte à peu près la même chose. Avec The Children Crusade, il raconte une grande aventure avec les enfants des héros du label Vertigo. Puis ce sont les deux mini-séries sur Death (la sœur de Sandman) en 93 et 96 qui explosent les charts américains, atteignant la première place devant tous les autres titres de super-héros.

Entre 1994 et 2007, il collabore avec Marvel Comics, scénarisant The Last Temptation sur Alice Cooper, Marvel 1602 en 2003 et Eternals en 2007. Marvel ayant récupéré les droits de Miracleman, les épisodes scénarisés par Gaiman seront réédités à partir de 2015. Ayant récupéré les droits de son personnage Angela (crée dans la série Spawn chez Image et objet d’un litige avec Todd McFarlane), il l’a finalement revendue à Marvel qui l’a introduite à son univers en 2013.

Prolifique comme peu d’auteurs de son époque, il collabore avec son amie la chanteuse Tori Amos, accumule les succès littéraires avec ses romans American Gods, Stardust (qui sera réédité chez Vertigo avec des illustrations de Charles Vess), ou encore Coraline (qui deviendra un superbe film d’animation en 2009). Poète accompli, il a écrit nombre de nouvelles et de récits courts pour une multitude d’éditeurs, magazines et fanzines, sans comptes un nombre de préfaces qui en disent long sur ses intérêts culturels.

Depuis 2011, il est marié à la fabuleuse Amanda Palmer, chanteuse du groupe de punk cabaret The Dresden Dolls. Elle lui a donné un enfant

On ne compte plus le nombre de prix amassés par ses œuvres graphiques, littéraires et cinématographiques. Et 2017 devrait encore être une grande année pour lui, American Gods étant devenue une série télé sur Starz, tandis que son dernier livre: Norse Mythology est déjà dans toutes les librairies.

http://neilgaiman.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s