THE LAST KINGDOM, SAISON 1

Résultat de recherche d'images pour

Adaptation des romans The Saxons Stories (inédits en version française) de l’écrivain Bernard Cornwell (La Quête du Graal, La Saga du Roi Arthur), la première saison de The Last Kingdom adapte les deux premiers tomes de cette saga en dix volumes.

Se passant à la fin du IXème siècle dans ce qui ne s’appelle pas encore l’Angleterre, la série raconte comment les sept terres anglo-saxonnes sont attaquées et bientôt contrôlées par les Danois, ne laissant que le royaume de Wessex encore libre.

Suivant le destin de Uhtred de Bebbanburg (Alexander Dreymon), un enfant saxon enlevé et élevé parmi les Scandinaves, l’histoire raconte comment cette dualité entre ses origines et sa culture va se développer une fois l’age adulte atteint.

Les huit épisodes de la première saison (renouvelée pour 2017) suivent donc le personnage de Uhtred au travers d’un pays ravagé par les guerres et peinant à s’unifier pour repousser l’envahisseur nordique, donnant un éclairage particulier sur la culture Danoise, et contrastant quelque peu avec celle présentée par la série Vikings, cette dernière se passant plus ou moins à la même époque.

Moins sauvage que l’illustre série racontant les batailles de Ragnar Lothbrok (qui apparaît dans The Last Kingdom en personnage secondaire) et de son clan, The Last Kingdom n’en est pas moins une saga cruelle et riche en émotions fortes. Il est simplement dommage que le récit soit autant focalisé sur son personnage principal et que le physique dÂlexander Dreymon, un peu trop beau et un peu trop propre, fasse autant penser à une version plus jeune de Luke Evans (The Hobbit trilogy).

Niveau casting, on saluera les performances de Emily Cox (The Fatherless) dans le rôle de Brida, la compagne d’infortune d’Uhtred, ainsi que de Rune Temte (Fortitude) dans celui de Ubba, un terrible guerrier viking qui en veut à notre héros. Et je m’en voudrais de ne pas citer le monument vivant Rutger Hauer dans le rôle du vieux Ravn.

En conclusion, The Last Kingdom est une bonne surprise qui, je l’espère, atteindra son plein potentiel dans sa seconde saison à venir.

http://www.bbcamerica.com/shows/the-last-kingdom/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s