DIRK GENTLY’S HOLISTIC DETECTIVE AGENCY, SAISON 1

Related image

Une fois n’est pas coutume, je découvre une série qui est en fait le remake américain d’un programme britannique. N’ayant pas de point de comparaison, je ne pourrai donc pas argumenter dans le sens de l’une ou l’autre, ce qui n’est pas plus mal au final.

Inspiré des écrits de Douglas Adams, immortel auteur de The Hitchhiker’s Guide to the Galaxy, Dirk Gently’s Holistic Detective Agency a été transposé par le fils du réalisateur John Landis, Max (scénariste de comics et des films Chronicle ou encore Victor Frankenstein).

Jouant sur les voyages de le temps et les paradoxes temporels, l’histoire, en forme d’enquête, débute par un meurtre invraisemblable dans une suite d’hôtel (où Todd travaillait avant de se faire virer), plusieurs corps étant retrouvés en pièces dans un salon ravagé, brûlé et avec des traces de mâchoire de requin au plafond.

Dans le rôle de l’excentrique détective Dirk Gently, on retrouve Samuel Barnett (Penny Dreadful) à qui il revient la tâche de donner vie à ce personnage curieux et imprévisible, dont les actions, bien que totalement réfléchies, semblent continuellement improvisées et décidées au dernier moment. Un personnage savoureux et quelque peu irritant que l’acteur anglais joue avec une rafraîchissante aisance.

Ce qui n’empêche pas son récalcitrant acolyte Todd (joué par la superstar Elijah Wood) de voler le show du fait de la popularité de son interprète. Et ce n’est même pas grave, Wood représentant (au même rang qu’un Daniel Radcliffe) l’archétype de l’anti-star au service d’une fiction de qualité. Qu’il puisse jouer un looser pathétique et sans le sou est encore plus une preuve de son talent et du fait qu’il est un mec normal comme vous et moi et non pas un poster-boy hollywoodien.

Le casting de la série comprend passablement de bonnes surprises, à commencer par Hannah Marks (le film Runaways) qui joue la sœur souffrant d’hallucinations de Todd, un rôle quelque peu ingrat auquel elle réussit à donner une couleur personnelle, faisant de son personnage l’un des plus attachants de l’histoire.

Dans le rôle de la tueuse holistic Bart Curlish, on découvre Fiona Dourif (oui, la fille du légendaire Brad!), totalement fascinante et semblant en roue libre totale. La digne fille de son père à qui elle ressemble comme deux gouttes d’eau et dont le talent pour les interprétations barrées et grandioses semble être génétique.

Et il m’est impossible d’occulter la performance musclée et pleine de force de Jade Eshete (Ache, Brooklove) qui, dans le rôle de Farah Black, incarne l’ancienne garde du corps du millionnaire qui occupait la chambre d’hôtel où a lieu le massacre. Sans patron, la belle va se lancer dans sa propre enquête, croisant finalement l’improbable duo en cours de saison.

Il y aurait encore plein de choses à dire sur cette série en huit épisodes, mais comme une deuxième saison vient d’être annoncée pour 2017, on aura le temps d’en reparler dans le futur.

En conclusion, si vous aimez Doctor Who, Sherlock et ce genre de séries, cette production BBC America devrait vous divertir et vous ravir au delà de toutes vos espérances.

http://www.bbcamerica.com/shows/dirk-gentlys-holistic-detective-agency

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s