CRAZY EX-GIRLFRIEND, SAISON 1

Résultat de recherche d'images pour "crazy ex-girlfriend saison 1 poster"

Encore une série de The CW que je n’aurai jamais découverte sans l’insistance de ma merveilleuse compagne, bien plus attirée par la comédie et les drames romantiques que par l’horreur et l’ultra-violence (même si elle ne crache pas dessus de temps en temps).

Déjà, Crazy Ex-Girlfriend n’est pas une série comme les autres, vu qu’elle est le bébé d’une seule personne, ayant été créée, écrite et produite par son actrice principale, la très vavavoom Rachel Bloom!

Son nom ne dira rien à la plupart d’entre-vous mais Rachel Bloom est loin d’être une inconnue, ses chansons, ainsi que ses clips à mourir de rire ayant depuis longtemps fait sensation sur internet. Pour ma part, il m’aura fallu un petit moment pour faire le lien avec l’immortelle interprète de  »Fuck Me, Ray Bradburry », son tube de 2010.

Mais revenons à la série. Commençant sur un flashback, Crazy Ex-Girlfriend nous présente Rebecca Bunch (Rachel Bloom), une jeune femme voluptueuse qui se fait plaquer par Josh Chan (Vincent Rodriguez) après un été inoubliable. Devenue une brillante avocate à New York, Rebecca retombe sur Josh des années plus tard. Apprenant qu’il quitte la grande pomme pour la petite ville de West Covina, elle décide de tout plaquer pour en faire de même, espérant reconquérir l’amour de sa vie à n’importe quel prix.

La suite de la série ne fonctionne que sur ce gimmick, Rebecca devant composer avec l’entourage proche de Josh (dont sa copine) et ce dernier, occultant toujours plus difficilement la véritable raison de sa présence à West Covina, jusqu’à-ce que cela ne soit plus possible de cacher la réalité.

Festival de quiproquos, de malentendus et de situations extrêmement embarrassantes, Crazy Ex-Girlfriend n’est pas une série très commode à regarder pour quelqu’un comme moi. Ayant tendance à occulter le drame et le pathos (qui viennent déjà assez souvent nous pourrir la vie au quotidien), ce genre d’histoires m’agace assez rapidement.

Surtout, la fixation, quasi-clinique, que Rebecca fait sur Josh, donne une image quelque peu tordue et malsaine de la dépendance amoureuse, la légitimant par des raisons absurdes, alors qu’il faudrait plutôt la traiter. Que Josh soit un idiot (et je suis sympa) n’enlève rien au fait que Rebecca est malade et ne fait rien pour se sortir de la situation impossible dans laquelle elle s’est mise, espérant toujours récupérer son amour de vacances, à n’importe quel prix.

La seule raison pour moi de souffrir un programme aussi irritant (et quelque peu irresponsable par son traitement) repose sur le fait que son personnage principal est interprété par une actrice d’exception, qui plus est belle comme un cœur. Avec son physique tout en rondeurs, ses formes qui se moquent des canons de beauté en vigueur, ainsi que son visage de petite fille qui a fait une bêtise, Rachel Bloom (lauréate aux Golden Globes pour son rôle) est la seule et unique raison de regarder ce programme, le reste du casting méritant le peloton d’exécution, tant il est bête à manger du foin.

Encore une fois, je ne suis pas la meilleure personne pour parler de cette série qui, visiblement, n’est absolument pas faite pour moi, mais comme je me suis quand même infligé la totalité des 18 épisodes de sa première saison (la 2ème est diffusée depuis octobre dernier), il me semblait utile de donner mon avis, passablement de personnes la considérant comme un programme divertissant et inoffensif, alors qu’elle soulève bon nombres de questions éthiques et morales (rien que ce générique…) dont personne ne semble se soucier. Pour l’instant.

http://www.racheldoesstuff.com/

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s