BREATHTAKER DE MARK WATHLEY ET MARC HEMPEL

Cover for Breathtaker (DC, 1990 series) #1

 

Chase Darrow est une jeune et jolie créature avec un terrible fardeau, celui d’être une femme fatale, au sens le plus définitif du terme. Suite à une expérience ratée du gouvernement, son corps, non content d’expulser des phéromones qui la font être aimée de tout être vivant, homme, femme et même animal, conduit à  un vieillissement ultra rapide et une mort certaine après l’avoir côtoyée ou fait l’amour avec, car, et c’est là que son destin est tragique, Chase est conditionnée pour trouver l’amour parfait, d’où ses interactions nombreuses avec quiconque tombe sous son charme.

Le second personnage principal de cette histoire est The Man, justicier machinéen body-buildé d’une série télévisée ultra violente pour les enfants dont l’avenir, incertain, va l’amener à se retrouver sur la route de Chase. Couchant fatalement avec elle, il ne doit sa survie qu’à sa condition de surhomme. Devenu chauve et piqué dans son orgueil de mâle dominant, il décide de la pourchasser afin de se venger. Aidée par un jeune homme nommé Charlie, évidemment amoureux d’elle, Chase tente de fuir son dangereux poursuivant durant une bonne partie du récit, la conclusion révélant une nouvelle capacité de son étrange nature de coupeuse de souffle.

Cover for Breathtaker (DC, 1990 series) #2

Véritable duo artistique, Mark Wathley et Marc Hempel assurent plusieurs taches complémentaires sur Breathtaker, le premier, créateur et scénariste, assurant le travail de colorisation et de peinture des dessins du second, également designer de l’ensemble et du lettrage, tache qui est généralement attribuée à d’autres, comme Kathryn Mayer qui est créditée en tant qu’assistante, ainsi que sur les peintures.

Le résultat global est plutôt atypique des comics publié à cette époque (1990), une histoire qui heurte quelque peu les mœurs et joue avec le feu des tabous que sont le sexe, la mort et les relations avec les animaux, une scène en particulier avec un élan s’avérant pour le moins osée pour un titre publié par un éditeur aussi conservateur que DC.

Cover for Breathtaker (DC, 1990 series) #3

Niveau graphisme, les grands dessins, quelque peu grotesques bien que formidablement maîtrisés, de Marc Hempel permettent une lecture facile et rapide de l’histoire, Mark Wathley ne noyant pas le tout sous des tonnes de textes et de dialogues, bien au contraire, préférant privilégier les ambiances et les non-dits en communiquant l’essentiel à son collègue qui se charge à merveille de les retranscrire au travers d’expressions de visages très parlantes. Le meilleur de la bande dessinée indépendante au service d’une œuvre qui se veut populaire sans l’être vraiment.

Publié sous forme de mini-série  en quatre parties par DC Comics, Breathtaker a été compilé en un seul volume quelques années plus tard sous le label Vertigo.

http://www.vertigocomics.com/

Cover for Breathtaker (DC, 1990 series) #4

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s