STAR TREK VII – VIII

Image associée

Je comptais poursuivre ma découverte des films Star Trek avec une chronique séparée pour chaque long-métrage, mais après le visionnage de la période Next Generation, je crois que deux double-chroniques seront suffisantes, le mojo de Gene Roddenberry ayant définitivement abandonné la franchise après la mort de ce dernier, quelques jours après la vision de The Undiscovered Country.

Censé faire la transition entre le passé et le futur, Generations nous permet de retrouver les officiers à la retraite Montgomery Scott, Pavel Chekov et James T. Kirk (William Shatner), ce dernier disparaissant corps et bien après que l’inauguration de l’Enterprise-B ne tourne à la catastrophe et ne se transforme en mission de secours. Près d’un siècle plus tard, l’Enterprise-D du capitaine Picard (Patrick Stewart) se retrouve dans une situation similaire, sauvant pour la seconde fois en 78 ans le même scientifique nommé Tolian Sauran (Malcolm McDowell), ce dernier résidant au cœur d’un Nexus énergétique rendant inévitable la destruction de deux système solaires.

Incroyablement ambitieux sur le papier, le scénario de Generation ne réussit pas à convaincre sur grand écran, la faute à un traitement poussif et à une direction d’acteurs honteuse. Réalisé par le très incompétent David Carson (Letters from a Killer), Generations ne réussit même pas à rendre la rencontre entre les deux capitaines autre qu’anecdotique. Quand à Malcolm McDowell (alors au top de son charisme), il est relégué à un rôle de méchant sans relief et ne sert qu’à mettre un terme à l’existence de l’un des plus grands héros de la science-fiction.

On s’efforce de trouver des qualités à ce film depuis sa sortie, mais il faut bien reconnaître qu’il est surtout une source de frustration immense et un terrible gâchis d’une excellente idée de départ.

Résultat de recherche d'images pour "star trek viii movie poster"

Réalisé par Jonathan Frakes (William T. Riker dans Star Trek: Next Generation), First Contact est le premier film de la saga à se passer entièrement dans l’univers de la nouvelle série télévisée.

Mettant en lumière la menace Borg (et sa Reine maléfique) qui pèse sur la galaxie, First Contact nous fait découvrir une race guerrière, moitié organique, moitié machine, dont le seul but et de conquérir et d’assimiler toutes les autres races existantes. Voyageant à travers le temps, elle change le passé de la Terre afin de la transformer à son image, obligeant l’équipage du nouvel Enterprise-E à revenir en 2063 pour empêcher les plans de la Reine des Borg de se réaliser.

Souffrant plus de ses effets spéciaux d’époque que du mauvais traitement de son scénario ambitieux (une constante souvent trahie par un manque d’investissement de la part des studios Paramount), First Contact réussit non sans mal à faire oublier Generation, privilégiant une approche sombre (mais pas trop) et mettant enfin en avant le reste de l’équipage du capitaine Picard (l’androïde Data en tête), bien qu’avec des fortunes très diverses.

La réalisation de Jonathan Frakes est loin d’être parfaite mais se laisse regarder, l’ensemble ayant le charme d’un téléfilm de luxe, ce dernier sublimé par une nouvelle race de vilains tout simplement maléfique et éclipsant radicalement les vieux Klingons de la série originale (et depuis incorporés à la Fédération). Sans cet ajout de poids, il est à parier que la saga cinématographique se serait arrêtée là.

Dommage par contre que First Contact se focalise à ce point sur le capitaine Picard et le traumatisme de son assimilation par les Borgs, le jeu de Patrick Stewart n’étant vraiment pas très bon à cette époque. Ce qui est également un peu le cas de tout le casting de Next Generation, qui souffre énormément de son traitement années 90, décidément tout sauf une bonne décennie pour la science-fiction.

http://www.startrek.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s