MARVEL NOW! (PARTIE 1)

Cover for Uncanny Avengers (Marvel, 2012 series) #1

Comme indiqué dans le prologue, cette série d’articles va énumérer les publications de Marvel Now! parues entre octobre 2012 et mai 2015. Par souci de clarté, les séries seront traitées par leur nom propre et non par l’adjectif qui leur est accolé (genre Avengers et pas Uncanny ou All-New Avengers), le tout par ordre alphabétique. Les mini-séries et autres one-shots seront inclus dans le même ordre, sauf si elles sont liées à une série principale.

Pour ce qui est de la chronologie, Marvel Now ayant rebondit à plusieurs reprises sur chaque série (nouveau team créatif, nouvelle numérotation, mutation du nom), je m’en tiendrai à un rapide résumé des différentes incarnations de chaque titre, leur nombre étant déjà bien assez conséquent comme ça (Marvel ayant l’habitude d’inonder le marché de spin-offs quand une franchise est populaire, le meilleur exemple en étant Avengers).

Dernière chose, le label Now! ayant disparu en 2015 des couvertures des comics Marvel, je n’ai pas listé de nouvelles séries comme Angela: Asgard Assassin, Ant-Man ou encore Captain America and the Mighty Avengers qui pour moi, ne font pas vraiment partie de l’initiative lancée en 2012, l’éditeur étant déjà en train de préparer la storyline Secret Wars et le reboot complet de son univers. J’ai néanmoins mentionné quelques séries avec le label Avengers Now! la plupart du temps par souci de continuité.

Ces quelques précisions faites, il est temps de commencer cette longue liste.

Cover for Avengers (Marvel, 2013 series) #1

AVENGERS

Scénarisé par Jonathan Hickman, Avengers et New Avengers représentent l’équivalent de son travail sur Fantastic Four et FF, ces deux séries étant également les deux côtés d’une même pièce. On regrettera par contre l’inutilité de titres comme Avengers Arena ou encore A+X, axés sur la compétition et les team-ups et sans véritable intérêt. En comparaison, même Avengers A.I. (avec ses héros synthétiques) était plus original. Rien à voir avec Secret Avengers (scénarisé par Nick Spencer) qui, comme les deux séries de Hickman, explore la psychologie de ses personnages en nous donnant des histoires mémorables. Quand à Uncanny Avengers (scénarisé par Rick Remender et dessiné par John Casaday et Daniel Acuna), c’est la concrétisation du crossover Avengers VS X-Men, à savoir une alliance constituée de membres des deux équipes autrefois rivales. Et malgré l’évident coup commercial, cela fonctionne à merveille. Pour ce qui est de Young Avengers, je conseillerai la série originale à cette nouvelle version. Quand à Avengers Assemble, malgré ses qualités fort divertissantes, c’est définitivement le titre de trop, les scénaristes Brian Michael Bendis (avant que le label Marvel Now! ne soit accolé au titre), puis Kelly Sue DeConnick, n’arrivant pas à produire autre chose que du Avengers à la chaîne. C’est pourquoi je ne m’attarderai pas sur des titres comme Avengers World et Undercover, des titres n’existant que pour exploiter le filon crée par la franchise cinéma.

BLACK WIDOW

Bénéficiant de l’effet du film, Natasha Romanova se voit enfin attribué une série digne de ce nom (habituée qu’elle était aux one-shots et séries limitées) en 2014. Scénarisé par Nathan Edmonson et illustré par Phil Noto, la série revient avec force sur le passé d’assassin du KGB repentie. Une vingtaine d’épisodes époustouflants de réalisme et de maturité, dignes des meilleurs labels indépendants.

CAPTAIN AMERICA

Rick Remender et John Romita Jr auront fait très fort durant leur collaboration, enfermant Steve Rogers une décennie durant dans une dimension cauchemardesque, devenant le père adoptif de l’enfant de l’un de ses pire ennemis! L’arrivée de Carlos Pacheco et de quelques autres artistes assurera une haute qualité graphique à l’ensemble, le titre perdurant jusqu’à l’arrivée d’un nouveau Captain en la personne de Sam Wilson, son ancien équipier. J’insère ici les deux titres consacrés  au revenant Bucky, à savoir  la mini-série Winter Soldier: The Bitter March et Bucky Barnes: The Winter Soldier (même si ce dernier voit un logo Avengers Now accolé à sa publication). Continuant d’explorer le passé de celui qui fut le partenaire historique de Captain America durant la seconde guerre mondiale, ces deux titres s’avèrent un complément idéal aux aventures de Captain America.

Cover for Captain Marvel (Marvel, 2014 series) #1

CAPTAIN MARVEL

Frappée du logo Marvel Now! en cours de route, la série mettant en scène les nouvelles aventures de Carol Danvers (anciennement Miss Marvel) par Kelly Sue DeConnick, aura été l’un des gros succès de l’éditeur en 2013, la série étant relancée au numéro 1 une années plus tard afin de capitaliser sur la popularité grandissante du personnage. Furieusement féministe, Captain Marvel est un titre qui s’inscrit dans la volonté à court terme de l’éditeur de donner une plus grande place aux personnages féminins dans un médium très majoritairement masculin.

DAREDEVIL

Orchestrée par Mark Waid et Chris Samnee, la série de l’homme sans peur obtient également le logo Marvel Now! en cours de route (2014), perdurant dans l’excellence qui a le plus souvent accompagné ce titre depuis sa création. Rien à ajouter à ce que j’ai déjà écrit dans mon guide de lecture sur la série, Daredevil demeure une oeuvre unique qui se suffit à elle-même.

DEADLY HANDS OF KUNG-FU

Cette mini-série anecdotique en quatre parties est un peu passée inaperçue, malgré le fait que le personnage de Shang-Chi (vieille gloire de Marvel dans les années 70) soit réapparu dans les titres Avengers depuis quelques années. Je soupçonne une opération destinée à sécuriser les droits de publication, un personnage de fiction pouvant tomber dans le domaine public s’il n’est pas édité sous son nom et qu’il n’est pas affilié à un autre titre toujours en cours de publication.

Cover for Deadpool (Marvel, 2013 series) #1

DEADPOOL

Personnage immensément populaire de l’écurie Marvel, Deadpool n’a pas toujours été à la hauteur de sa légende, qualitativement parlant. Il n’en est rien ici, l’équipe artistique constituée par Brian Posehn, Gerry Duggan et Terry Moore (co-créateur de The Walking Dead) faisant des miracles le temps de quelques épisodes mettant notre mercenaire face aux fantômes des anciens présidents américains. L’arrivée du dessinateur Declan Shalvey en remplacement de Moore assurera quelques temps la transition, avant que la série ne retombe dans son travers habituel, c’est-à-dire son incapacité à être drôle sur le long terme.

DEATHLOK

Arborant le logo Avengers Now!, cette courte série de 2015 aura surtout servit à donner de quoi lire aux spectateurs de la série télévisée Agents of S.H.I.E.L.D. qui auront découvert le personnage de Deathlok au même moment. Encore un personnage fascinant qui refait surface de manière épisodique dans le Marvel Universe avant de disparaître à nouveau.

DEFENDERS

Malgré une courte série l’année précédente, c’est en 2013 que les Fearless Defenders arrivent dans l’initiative Marvel Now! Scénarisées par Cullen Bunn (The Sixth Gunn), ces nouvelles aventures d’une équipe entièrement féminines sont… nulles. Entre clichés féministes et poncifs patriarcaux, rien ne semble fonctionner. A vouloir rendre hommage à la gente féminine, on en finit par les insulter. Et en plus c’est assez mal dessiné. A oublier au plus vite.

Cover for All-New Doop (Marvel, 2014 series) #1

DOOP

Crée dans les pages de la version déviante de X-Force par les génies Peter Milligan (Shade the Changing Man) et Mike Allred (Madman, IZombie), Doop revenait en 2014 pour cette mini-série en cinq parties. Nul besoin de résumer quoi que ce soit ici, on se trouve simplement face à ce que les comics indépendants ont de mieux à proposer. Sauf que, cette fois, cela se passe chez Marvel. Une merveilleuse autant qu’étrange curiosité qui ne laissera personne indifférent.

ELEKTRA

Enfin! Après toutes ces années de trahison et de demi-déception, la création de Frank Miller bénéficie d’un traitement à la hauteur. Scénarisé par Haden Blackman, (une flopée de comics Star Wars…) et peint par Mike Del Mundo, Elektra vient mettre un terme a plus de deux décennies d’errances, autant scénaristiques que visuelles. Un miracle qui durera moins d’une année, mais quel run!

FANTASTIC FOUR

S’articulant (dans un premier temps) autour de ses deux séries, Fantastic Four et FF (Future Foundation), le scénario de Matt Fraction s’avère passionnant, la première équipe partant dans un voyage cosmique et temporel qui demande une seconde équipe (par sécurité) pour quatre minutes, sauf que… Si Mark Bagley assure avec son style classique sur la série principale, c’est clairement Michael Allred qui vole ici la vedette avec son style pop art inimitable. Dans une décision éditoriale exemplaire, Marvel lui offrira bientôt de dessiner rien de moins que le Silver Surfer! FF s’arrêtant plus vite, Fantastic Four continuera afin d’expliquer le retour contrarié des héros originaux chez eux.

TO BE CONTINUED

http://marvel.com/

Cover for FF (Marvel, 2013 series) #1 [Michael Allred Cover]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s