THE EXPANSE, SAISON 1

Résultat de recherche d'images pour "the expanse season 1 poster"

Dans notre époque saturée de séries télévisées faites pour répondre à tous les goûts, âges, statuts sociaux et préférences sexuelles, il devient pourtant de plus en plus difficile de trouver une bonne série de science-fiction. Genre galvaudé au possible, car devenu fourre-tout et destiné à un public qui ne s’y est jamais vraiment intéressé, la science-fiction est devenue, avec le fantastique et l’horreur, un terme générique qui englobe désormais tout et n’importe quoi.

Ce qui nous amène à The Expanse, space opera (il faut le dire vite), adaptation live des romans éponymes de Daniel Abraham et Ty Franck (connus comme James S.A. Corey) et diffusée sur Syfy depuis décembre 2015.

L’action se passe 200 ans dans le futur et traite de la colonisation spatiale vue à travers le prisme de ses principaux participants, des ouvriers, ingénieurs, policiers et autres fonctionnaires qui se tirent la bourre à longueur d’épisodes; les relations étant tendues entre la Terre et Mars, les premiers crevant lentement tandis que les seconds prospèrent.

Parmi les quelques personnages centraux, on mettra en exergue celui du détective Josephus Miller, interprété qui plus est par le charismatique Thomas Jane (The Mist, The Punisher), ce dernier semblant rajeuni et affiné à l’aube de la cinquantaine.

Chargé de retrouver Julie Mao, une jeune femme ayant disparu,  son personnage est épaulé par Holden (Steven Strait de la série Magic Cizy), le second d’un cargo impliqué dans un incident diplomatique entre les deux planètes.

Fonctionnant sur le mode de la conspiration, The Expanse raconte au final les mêmes problèmes sordides que ceux vécus par notre propre civilisation (racisme, égoïsme, criminalité, etc.) mais dans le futur. Ou en tout cas dans une tentative de création du futur.

Et franchement? C’est un peu chiant. A moins de s’attacher à un ou deux personnages principaux (Holden et Miller principalement, parce que les autres…), rien ne passionne vraiment dans cette série, tout simplement parce que l’on y croit pas, pas vraiment.

Déjà, on est dans le futur et tout le monde s’habille exactement comme aujourd’hui. Sans compter que pour les officiers, c’est l’option uniformes fascistes (du jamais vu) qui a été choisie! On croit rêver…

Niveau comportemental, le constat est identique, deux siècles d’évolution n’ont strictement servi à rien. C’est comme si tu discutais en fumant une clope avec un gars né en 1800 et que tout était normal. Alors que dans la réalité, tu pourrais même pas t’approcher de lui parce qu’il te jetterait un caillou ou partirait en courant!

Ensuite, les environnements habitables ressemblent à des reconstitutions fauchées du film Dredd (qui ne croulait déjà pas sous son budget), ce qui n’était pas la meilleure référence pour un space opera. Mais on peut raisonnablement avancer que personne n’a vu Dredd et que les décorateurs ont simplement pensé que poser du matériel high-tech dans des locaux crasseux ferait l’affaire. Pourquoi se casser le cul aussi?!

Sinon, The Expanse emprunte probablement sans le vouloir (parce que l’on se demande au final s’il y a vraiment une volonté à quelque part) à la série Battlestar Galactica, aux films Outland et Total Recall, mais sans réussir à trouver une thématique visuelle propre.

Un peu comme Black Mirror d’ailleurs. A la différence près que Black Mirror est une anthologie passionnante et se renouvelant à chaque épisode.

Malgré ces quelques remarques, ce manque d’imagination flagrant et la probabilité qu’une partie du staff créatif soit constituées de personnes mortes à l’intérieur, The Expanse se laisse regarder, comme la plupart des séries télévisées. La preuve? J’ai tenu jusqu’à l’épisode 8 avant d’arrêter les frais.

Je me réserve de revenir ajouter quelques lignes quand j’aurai terminé de visionner cette première saison (en stand-by pour le moment), mais il est peu probable que mon avis évolue d’ici là, cette série étant par trop banale et formatée à mon goût, osant à peine imaginer les livres à l’origine du programme.

http://www.syfy.com/theexpanse

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s