HOLLYWOOD BABYLONE DE KENNETH ANGER

Résultat de recherche d'images pour "kenneth anger hollywood babylon souple"

Hollywood Babylone est l’un des livres les plus importants de l’histoire du cinéma. Non pas parce qu’il révélait les pires secrets des stars d’Hollywood (autant les plus grandes que celles tombées dans l’oubli), mais parce qu’il le faisait, non pas au travers de la presse à scandales, mais par le biais d’un véritable livre digne de ce nom, qui plus est écrit par l’un des leurs: Kenneth Anger.

Enfant acteur devenu l’un des réalisateurs indépendants les plus influents de toute l’histoire du cinéma, Kenneth Anger est également une sommité internationale de l’âge d’or d’Hollywood, ayant amassé une stupéfiantes quantité d’anecdotes qu’il a eu tout loisir de vérifier afin de les confirmer ou de les infirmer avant de les rendre publiques.

C’est en 1959 que sort une première version française, dite embryonnaire, de Hollywood Babylone. Mais ce n’est qu’en 1975, avec la version américaine définitive que le scandale éclate. Interdit à la vente rapidement, le livre trouva néanmoins son chemin dans toutes les bibliothèques des personnes concernées (de près ou de loin) par Hollywood.

Parmi les nombreuses anecdotes scandaleuses que compte ce premier volume, on en retiendra quelques-unes en particulier, principalement pour les mythes qu’elles détruisent.

La première qui revient en mémoire est bien évidemment celle qui touche le légendaire Errol Flynn, accusé de viol sur mineures. On retiendra également le triste récit du long déclin de la carrière de Louise Brooks, de celui de Jayne Mansfield, ainsi que les tournages infernaux du réalisateur Erich von Stroheim, un génie perfectionniste qui vit la majorité de ses œuvres tronçonnées en salle de montage. Il est également fait mention des mariages forcés de Charlie Chaplin avec Mildred Haris (17 ans) et Lita Grey (16 ans), cette dernière enceinte au moment des faits. N’oublions pas Frances Farmer et ses passages par nombre d’hôpitaux psychiatriques, ainsi que la mort de Sharon Tate par la secte de Charles Manson et les morts pleines de mystères de Marilyn Monroe ou encore Thelma Todd.

Il est également fait mention de toutes les chasses aux sorcières dont Hollywood fut victime. Que ce soit l’homosexualité ou le communisme, il ne faisait pas bon être différent des autres, des purges étant faites régulièrement, quand ce n’était pas des listes noires. A tout cela s’ajoute les destins sordides de plusieurs dizaines d’autres vedettes, éphémères ou immortelles, suicidées sur l’autel d’Hollywood ou simplement tombées dans l’oubli, devenues soit toxicomanes, soit alcooliques, soit sans domicile fixe ou même les trois à la fois. On y ajoutera quelques meurtres bien sordides et des procès scandaleux.

Se lisant d’une traite et écrit avec une plume légère, donnant un éclairage inédit à son auteur Kenneth Anger (un peu langue de vipère sur les bords), ce dernier restant neutre la plupart du temps (et ce n’est pas facile vu ce nid de serpents), Hollywood Babylone est un bouquin qui éclaire d’une toute autre couleur l’industrie du cinéma américain. On en viendrait presque à faire des pauses dans sa lecture, tant cette somme d’informations sordides semble contraster avec les nombreuses photos l’illustrant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s