NARCOS, SAISONS 1-2

Résultat de recherche d'images pour "narcos season 2"

Série américaine crée par Chris Brancato et réalisée par José Padilha, Narcos raconte par le détail la traque du baron de la drogue colombien Pablo Escobar et du cartel de Medellin par les agents de la DEA.

Se passant sur trois décennies (fin des années 70, années 80 et début années 90), Narcos se focalise sur trois personnages principaux, les deux agents de la DEA (talentueusement incarnés par Boyd Holbrook et Pedro Pascal mais sans plus) et leur ennemi insaisissable, Pablo Escobar (Wagner Moura).

Reconstitution historique exemplaire, entièrement tournée en Colombie (principalement à Bogota et Medellin), la série nous fait véritablement voyager dans le passé en nous permettant d’assister à la naissance d’un criminel légendaire, considéré à tort comme un héros populaire. Car c’est toujours le même problème avec ces fictions criminelles, on ne peut jamais totalement s’empêcher d’avoir de l’empathie pour le méchant.

Sauf qu’avec Narcos, cela va trop loin, beaucoup trop loin.

On le sait, Pablo Escobar avait une bonne bouille de crapule, un sourire magnifique et une réputation d’homme de famille exemplaire. Il savait parler et les gens l’écoutaient. Du coup, avec l’acteur brésilien Wagner Moura (Elysium, Troupe d’élite), le feu d’artifice semblait inévitable. Et c’est exactement ce qui se passe le long de ces deux saisons, un festival de grimaces et d’expressions sévères en fonction des besoins de chaque scène, le tout dans des environnements moisis, des coupes de cheveux ridicules et des habits qui font mal aux yeux. On se croirait presque dans le Scarface de Scorsese, ce qui est loin d’être un compliment.

Mais le véritable problème de ce programme en vingt épisodes, c’est qu’au delà de la longue partie de ce jeu du chat et de la souris, on peine vraiment à ressentir de l’empathie pour tout ce sale monde, autant du côté de la DEA que des trafiquants de drogue.

D’un côté, on a des agents américains et colombiens qui peinent à travailler ensemble, leurs relations étant plombées par le protocole, la politique, les relations diplomatiques entre leurs deux pays et la corruption! Sans oublier leurs vies privées, dont on se fout complètement mais, eh, c’est une fiction et il faut bien contrebalancer la vie sexuelle inintéressante du personnage principal!

Parce que de l’autre côté, c’est vraiment la misère dans ce qu’elle a de plus populaire. Entre Pablo et sa navrante famille (qui vit dans une gigantesque maison sans âme) et ses hommes de mains, tous plus débiles et remplaçables les uns que les autres, il n’y a pas grand chose pour rêver. Par moments, on croirait que ce type est l’un de nos voisins qui s’est trouvé un petit business lucratif, par l’ennemi public numéro 1!

Alors oui, c’est intéressant de voir comment un type qui n’avait rien pour lui à réussi à retourner tout un pays avec son trafic et s’aliéner la première puissance mondiale, mais au final, c’est surtout très triste et très long.

Pour ma part, j’ai suivi Narcos comme on suit une émission de télé-réalité, avec la désagréable impression d’observer les agissements désordonnés de pauvres gens brassant de l’air pour pas grand chose au final, la résolution de cette course-poursuite étant, comme on le sait depuis, des plus navrantes. Il semblait normal que la fiction soit au même niveau.

Idée ambitieuse s’il en est de Netflix, sa volonté de faire parler ses acteurs colombiens en espagnol (malgré l’aversion des sous-titres par le public US) s’est malgré tout heurtée à ses choix de casting, son acteur principal (ainsi qu’un autre) ayant un accent brésilien, tandis que d’autres en avait un mexicain ou porto-ricain.

Fait intéressant, Narcos a été renouvelé pour deux saisons supplémentaires, la suite devant raconter la lute contre le cartel de Cali. Si la série perdure, ce seront ensuite les FARC et, enfin, le Mexique. De quoi remplir le cahier des charges des programmations pédagogiques pour les années à venir.

https://www.netflix.com/ch-fr/title/80025172

Résultat de recherche d'images pour "narcos season 2"

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s