BLOOD & WATER DE JUDD WINICK ET TOMM COKER

Cover for Blood and Water (DC, 2009 series)

Mini-série en cinq parties publiée en 2003 par le label Vertigo de DC Comics, Blood & Water fait partie de ces titres passés complètement sous le radar et occultés par le grand public. Les comics Vertigo (affiliés à ceux des labels indépendants) étant en partie boycottés par les revendeurs de comics américains (spécialisés en super-héros), il n’est pas rare que l’on découvre un titre de qualité des années plus tard, quand on a la chance de tomber dessus.

Scénarisé par Judd Winick (Exiles, The Trials of Shazam, Catwoman), un auteur connu pour traiter régulièrement des questions et des thèmes liés à l’homosexualité et aux maladies sexuellement transmissibles, Blood and Water n’échappe pas à cette règle. En effet, son personnage principal, Adam Heller, bien que hétéro, est affligé de nombreuses afflictions (suite à un comportement à risques de sa mère, il a contracté l’hépatite A à l’âge de 20 ans) qui le rendent impotent, un carcinome hépatocellulaire le tuant à petit feu.

Ses seuls amis depuis cinq ans, Joshua et son amie Nicole, se révèlent finalement un soir à lui en tant que vampires et lui proposent tout simplement de le guérir afin qu’ils deviennent comme eux, immortel et tout puissant.

Cover for Blood and Water (DC, 2003 series) #1

La suite est certainement ce qui fait toute la force du récit de Winick, à savoir le pourquoi d’une si longue attente alors que leur ami a souffert le martyr durant cinq longues années. Ancienne personnalité de la télé-réalité (MTV’s The Real World: San Francisco), Judd Winick retranscrit à merveille la prise de tête entre les trois amis et la question de moralité qui se pose suite à une telle proposition.

Histoire de vampires oblige, le récit est une tentative plutôt adroite de l’auteur pour rendre l’ensemble crédible, réinterprétant à sa sauce les grandes règles du genre en y incorporant une ou deux idées originales.

Hélas, la conclusion tombe un peu à plat, les conséquences de la décision qui a été prise ayant des répercussions quelque peu téléphonées et donnant lieu à une résolution beaucoup trop rapide et anti-spectaculaire, surtout après tout les efforts entrepris par l’auteur pour nous faire comprendre qu’une chose effroyable s’est réveillée et menace l’humanité.

Cover for Blood and Water (DC, 2003 series) #2

Ce qui sauve Blood & Water au final, c’est le graphisme de Tomm Cocker (Daredevil Noir, The Black Monday Murders), dont le style fin et réaliste fait beaucoup pour rendre l’ensemble cohérent et plaisant à suivre malgré la précipitation de son scénariste à boucler son histoire. Se rapprochant du dessins du célèbre Sean Phillips (Marvel Zombies, Kid Eternity, John Constantine Hellblazer), quand ce dernier se donne encore la peine de s’appliquer, le dessin de Cocker se déguste comme un bon vin.

Le dessinateur américain réussit d’ailleurs presque à faire oublier les magnifiques couvertures de Brian Bolland (Batman The Killing Joke, Judge Dredd, Camelot 3000), ce qui n’est pas un petit compliment. Reconnu universellement dans les années 80, ce génial artiste britannique s’est reconvertit en cover-artist pour DC et Vertigo la décennie suivante, son style précis (et ne supportant pas de deadline) n’arrivant plus à se couler dans le système de production à l’américaine. Si vous êtes habitués à Vertigo, vous avez sans doute vu ses couvertures plusieurs dizaines de fois, Brian Bolland étant un fidèle associé de ses publications depuis son lancement en 1993.

Au final, Blood & Water aurait probablement mérité d’être rallongé de deux ou trois épisodes, afin que la menace réveillée en cours de route puisse véritablement se déployer dans sa deuxième partie et ne pas simplement se cantonner à une histoire d’amitié qui se finit mal, ce qui est un peu le sentiment final qui se dégage de l’ensemble à la fin de ces 120 et quelques pages de comics, ma foi de très bonne qualité quand même.

http://www.vertigocomics.com/

Cover for Blood and Water (DC, 2003 series) #5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s