LES FRUITS SANGLANTS DE JUNJI ITO

Résultat de recherche d'images pour "les fruits sanglants junji ito"

Les fans d’horreur viscérale en mangas le savent bien, Junji Ito, l’un des maîtres du genre, si ce n’est le plus grand de tous, a vu la quasi intégralité de son oeuvre publiée en France par la grâce des éditions Tonkam. Si pour beaucoup, il demeure l’inoubliable auteur des trilogies Spirale et Tomié, il est également connu pour passablement de one-shots, ainsi que pour une quantité d’histoires courtes aussi macabres qu’efficaces.

Publiées au Japon entre 1988 et 1993 dans le mensuel Monthly Halloween, les sept histoires courtes du recueil  »les Fruits Sanglants » font partie de la collection intégrale des œuvres secondaires de Junji Ito, le format, le design et la numérotation étant pratiquement les mêmes au Japon qu’en France.

Titre éponyme du recueil,  »Les Fruits Sanglants » narre la rencontre d’un jeune couple avec un étrange individu solitaire qui s’avère cultiver des humains pour se nourrir des fruits rouges sortant de leurs corps. De loin la meilleure histoire du volume de par sa construction et l’ajout d’une bande de gamins proprement effrayants.

 »L’épreuve du Dédale » est un poil en dessous, avec cette secte d’ascètes qui se laisse mourir debout afin d’atteindre le niveau supérieur de conscience. Dommage que l’histoire se termine un peu abruptement, Junji Ito ayant toujours du mal à conclure ses récits d’horreur, se contentant souvent d’une image forte laissant l’ensemble en suspension dans l’horreur.

Avec  »L’épée de Réanimation », le prodige japonais se perd quelque peu en route avec un personnage maléfique bien ridicule qui, en plus, signe son arrêt de mort en ressuscitant celui-là même qui va le remplacer dans sa fonction de réanimateur de cadavres. On se croirait presque dans un vieux House of Mystery des années 70, ce qui est bien le seul moyen de sauver cette triste histoire.

Changement radical avec  »le Testament », second sommet de ce recueil horrifique qui voit le fantôme sanglant d’une adolescente suicidée venir tourmenter sa pauvre famille sans raison apparente. Un twisf final viendra expliquer le mystère, sans pour autant diminuer l’affreuseté de ce qui s’est passé. Un coup de maître de Junji Ito.

Mêlant traditions de son pays et condition des personnes âgées,  »Le Pont » est un bel exemple des différences culturelles entre le Japon et l’Occident et la façon dont un sujet similaire peut être traité dans le cadre d’un récit d’horreur. Probablement le segment le plus fort de sous-entendus de ce recueil.

 »Logique Diabolique », bien qu’un peu faible dans son déroulement et son twist tragique, m’a plus fait penser à Suicide Club (du réalisateur Sono Sion), un film sortit quatre ans plus tard et dont ce court récit pourrait bien être l’inspiration. Il manque quand même un truc pour qu’on y croie vraiment.

Avec son environnement hospitalier inquiétant et tout ce qui s’ensuit,  »Dans la même Salle » m’a énormément fait penser à la fameuse trilogie  »Spirale ». C’est en tout cas une histoire bien macabre et qui touche à passablement d’éléments personnels dans lesquels beaucoup se reconnaîtront. Encore une réussite bien angoissante pour Junji Ito.

En conclusion,  »Les Fruits Sanglants » s’avère une superbe anthologie horrifique qui devrait ravir les fans de Junji Ito et terminer de convaincre les derniers réticents à son génie macabre.

A noter que plusieurs volumes publiés par Tonkam sont désormais épuisés et vendus en seconde main à prix prohibitifs sur les sites de vente par correspondance. Ne donnez pas votre argent à de petits escrocs et à des librairies désespérées de vous arnaquer, ces livres ne sont pas rares et ne valent pas les 50 euros parfois demandés. On les trouve encore facilement dans les boutiques d’occases ou sur les marchés pour quelques pièces.

http://junjiito.trilete.net/

http://www.editions-delcourt.fr/recherche.html?type=catalogue&q=junji+ito

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s