INQUISITION, LIVE AUX DOCKS, LAUSANNE

Résultat de recherche d'images pour "Inquisition black metal"

Après le black metal gothique relativement familier de Rotting Christ, je dois bien avouer que je me trouve en territoire totalement inconnu avec la tête d’affiche de la soirée, à savoir le duo americano-colombien Inquisition.

Composé de Dagon (guitare et chant) et Incubus (batterie), Inquisition représente, au même titre que Immortal ou Burzum, les fondations mêmes du black metal, même si ce dernier a commencé par le trash avant d’évoluer vers le son qu’on lui connait aujourd’hui.

Papas d’un nouvel opus sortit cette année ( »Bloodshed Across the Empyrean Altar Beyond the Celestial Zenith » sortit sur le label français Season of Mist), les deux hommes arrivent sur scène peu avant 22:00 sous les acclamations d’un public chaud comme la braise.

Démarrant avec le bien nommé  »From Chaos They Came », Inquisition va nous proposer un set carré, sans fioriture et terriblement efficace. Arborant tout deux longues chevelures et maquillages traditionnels, Dagon et Incubus, supportés par des lights shows de circonstances et deux canons à fumée rapide, vont délivrer une setlist percutante et sans compromi.

De  »Ancient Monumental War Hymn » à  »Master of the Cosmological Black Cauldron » en passant par  »Desolate Funeral Chant » ou encore  »Command of the Dark Crown », le duo ne laissera aucune place à l’approximation et à l’improvisation.

A l’image d’un Dagon virtuose, autant derrière sa gratte qu’au chant (cette voix de crapaud si reconnaissable pour les fidèles), le concert d’Inquisition se déroulera sans fantaisie, le charismatique frontman passant d’un côté à l’autre de la scène à l’aide des deux pieds de micro prévus à cet effet, s’autorisant quelques poses classiques lors de ses solis de guitare, pour le plus grand bonheur du public. Néanmoins, il prendra le temps de s’adresser à plusieurs reprises (et en voix claire) au public afin de le remercier de sa présence ou pour introduire certains titres.

Terminant la leçon de ténèbres par les titres  »Astral Path to Supreme Majesties » et  »A Magnificent Crypt of Stars », le duo quitte la scène des Docks, nous laissant vidés mais comblés par un tel déferlement de décibelles. Comme c’était old shool mais comme c’était bien.

https://inquisitionbm.bandcamp.com/

http://www.season-of-mist.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s