THE NEW DEADWARDIANS DE DAN ABNETT ET I.N.J. CULBARD

Résultat de recherche d'images pour "the new deadwardians tpb"

Publiée en 2012 par le label Vertigo (DC), cette série de huit comics s’avère, à l’instar du Georgien Pride and Prejudice and Zombies, une rafraîchissante variante de l’univers post-Edwardien, ce dernier remis au goût du jour par la série Downton Abbaye.

Se passant donc au XXème siècle, The New Deadwardians nous confronte avec une Angleterre nouvelle, les classes ouvrières étant victimes d’un virus qui les transforme peu à peu en zombies, tandis que l’élite bourgeoise semble avoir trouvé le salut en se transformant en vampires. Jusqu’au jour où l’un d’entre-eux, est retrouvé mort, assassiné d’une manière impossible pour un vampire.

Véritable héros de The New Deadwardians, l’inspecteur en chef  George Suttle de Scotland Yard, un officier pragmatique et anglais jusqu’au bout des pieds, ainsi qu’un homme seul depuis sa transformation il y a cinquante ans. Enquêtant dans les deux mondes avec un flegme et une rigueur digne de Sherlock Holmes, il ne va pas tarder à faire des vagues, la résolution du crime dont il a la charge cachant un secret capable de faire trembler tout l’Empire Britannique.

Cover for The New Deadwardians (DC, 2012 series) #2

Petit détail à signaler, le scénariste n’oublie pas de mentionner le combat historique des Suffragettes pour les droits des femmes, réinterprétant le tout à sa sauce afin de coller à son uchronie.

Parlons-en du scénariste, car ce n’est pas un débutant, loin de là. Dan Abnett, donc, est déjà britannique, ce qui légitimise grandement son évocation, alternative certes, de l’Angleterre du début de XXème siècle. Scénariste à la base pour l’anthologie de science-fiction 2000 AD et l’univers Warhammer, il s’illustre par la suite autant chez Marvel (UK et US) que chez DC, se faisant remarquer tout particulièrement chez ces derniers avec le relaunch à succès de Legion of Super-Heroes. A bien des égards, The New Deadwardians, malgré ses zombies et ses vampires, est l’histoire la plus terre-à-terre qu’il ai jamais écrite.

Niveau graphique, Ian  » I.N.J. » Culbard est un choix aussi intriguant et fascinant que ses mystérieuses initiales. Connu pour avoir adapté plusieurs œuvres littéraires en comics (The Sign of the Four de Arthur Conan Doyle, Shadow out of Time de Howard Phillips Lovecraft, entre autres), cet artiste britannique est également un grand fan de bande dessinée franco-belge. Admirateur de Jacques Tardi (Adèle Blanc-Sec), tout comme de Morris et Hergé, il en donne une version très personnelle dans son oeuvre, autant par sa mise en page que par leur dynamique.

Cover for The New Deadwardians (DC, 2012 series) #3

Les fans du B.P.R.D. (spin-off de Hellboy chez Dark Horse) apprécieront ce style rétro rappelant son artiste le plus illustre, j’ai nommé Guy Davis (The Marquis, Sandman Mystery Theatre). Alors oui, le rendu final est quelque peu austère, les visages et autres parties anatomiques sont parfois maladroites, mais le charme et la classe indéniable qui se dégagent de l’ensemble surpassent de très loin bon nombres de travaux réalisés par des dessinateurs virtuoses.

Disponible en trade paperback, cette histoire en huit chapitres est une lecture aussi unique que mémorable et que je ne peux que conseiller aux fans de comics désireux de s’éloigner des sempiternelles histoires de super-héros; même si, paradoxalement, The New Deadwardians est issu de l’esprit de l’un de ses plus prestigieux représentants.

http://www.danabnett.com/

http://www.vertigocomics.com/

Cover for The New Deadwardians (DC, 2012 series) #8

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s