DEF LEPPARD  »PYROMANIA »

En ce mois de janvier 1983, le groupe de Sheffield s’apprête à sortir son troisième album après l’inaugural  »On Through the Night » (1980) et  »High’n’Dry » (1981). C’est également le premier album sur lequel apparaît l’ancien guitariste de Girl, Phil Collen, ce dernier succédant à Pete Willis, viré du groupe pour alcoolisme mais ayant eu le temps de participer à l’enregistrement. Néanmoins, le véritable guitar-hero de l’affaire demeure Steve Clark, génie virtuose qui apporte au groupe une touche rock’n’roll vintage bienvenue.

Sorte de prologue de ce que sera  »Hysteria » quatre ans plus tard,  »Pyromania » possède déjà tous les signes avant-coureurs de la domination mondiale que vont exercer Joe Elliott et les siens sur les charts du monde entiers, leur hard rock British (mâtiné de glam seventies) ayant alors un pouvoir de fascination sans pareil sur le public de l’époque.

Bardé de singles dévastateurs ( »Photograph », hymne à Marilyn Monroe,  »Rock of Ages » et son intro qui sera piquée par The Offspring,  »Foolin » avec son clip heroic fantasy, ainsi que la power ballad  »To Late for Love ») et de titres tout aussi accrocheurs ( »Comin’ Under Fire »,  »Billy’s Got a Gun » et  »Action! No Words » choisis comme singles US),  »Pyromania » est pratiquement un album parfait; la quasi-intégralité de ses titres allant devenir des classiques, à l’image de  »Stagefright » qui ouvrira leur tournée américaine sur l’album suivant.

Produit par Robert John  »Mutt » Lange, l’album fut un succès phénoménal, s’écoulant à près de quinze millions d’exemplaires dans le monde. Il représentait également une évolution radicale du son hargneux des débuts vers des mélodies plus FM mais toujours puissantes, les riffs de guitare et l’alchimie du groupe semblant plus sophistiqués et émotionnels que jamais.

Moins de deux ans plus tard, le batteur Rick Allen sera victime d’un accident de voiture et perdra son bras gauche. Contre toute attente, le reste du groupe fera preuve d’un soutien exceptionnel et il réapparaîtra avec lui en 1987 pour donner au monde le légendaire  »Hysteria ». Mais ceci est une autre histoire.

http://www.defleppard.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s