GON DE MASASHI TANAKA

Publié à la fin des années 90 dans la fameuse collection Mangas de Casterman, Gon, le petit dinosaure ultra-colérique de Masashi Tanaka nous revient aujourd’hui aux éditions Pika pour un second run reprenant ses aventures originales.

Minuscule T-Rex ayant survécu on ne sait trop comment à la disparition des dinosaures, Gon survit donc tout seul au milieu d’une nouvelle ère ayant donné naissance à la faune sauvage que nous connaissons aujourd’hui. A noter que le manga est une véritable encyclopédie naturelle, présentant les différents animaux rencontrés en fin de volume.

Sans texte, les aventures du petit dinosaure nous sont racontées au travers de ses tribulations et interactions avec les nouveaux habitant du monde, jouant de sa force inouïe avec les prédateurs qui croisent son chemin (un ours au milieu d’une rivière, un lion dans la savane), les humiliant ou s’en servant pour son propre intérêt, quand il ne s’amuse pas à défier d’autres animaux (dont un pauvre castor bâtisseur) sur leur propre terrain. Mais il lui arrive également de faire preuve d’intégration, comme en atteste la dernière histoire du premier volume, se retrouvant au milieu d’un nid d’aiglons et devenant un membre à part entière de cette petite famille, apprenant même à  »voler » avec ces derniers!

Dans le deuxième tome, on le retrouve en compagnie d’une tortue, bravant la menace d’un requin qui ne va pas tarder à regretter d’avoir croisé le chemin du cruel petit T-Rex. Le fameux épisode de la tique (coincée dans l’une des narines de Gon) sera prétexte à un moment d’anthologie pour la déloger, l’entourage proche du petit dinosaure souffrant le même martyr de par sa colère titanesque. Et que dire de cet épisode où Gon se met en guerre contre toute une forêt?! Quand à celui où il incorpore une colonie de pingouins, les défendant contre un pétrel géant, il est juste épatant et profondément touchant.

Graphiquement superbe, le dessin de Tanaka n’a d’égale que son génie à raconter des aventures universelles qui peuvent être appréciées par n’importe quel sorte de public, Gon étant l’exemple parfait de manga qui puisse être accepté pas n’importe quel lecteur de bande-dessiné réfractaire ou allergique à toute forme de culture autre que la sienne.

Planifié sur sept tomes (2 déjà parus, tomes 3 à 5 prévus entre août et novembre 2016), Gon devrait voir la résolution de ses aventures pour 2017. Bien que terminée en 2002, la série a vu de nouvelles aventures entre 2012 et 2013, ce qui laisse présager du contenu inédit pour le dernier tome.

En attendant, je ne peux que vous encourager à éviter (dans un premier temps) la série animée, orientée pour les enfants, bien moins sauvage et cruelle que le manga original et ressemblant plus à un ersatz de la saga Ice Age qu’à une véritable adaptation des aventures de Gon.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s