UNSANE, LIVE AU ROMANDIE, LAUSANNE

Après un dernier album étourdissant paru en 2012 ( »Wreck ») sur le label de Jello Biafra, Alternative Tentacles et qui lui valut un plébiscite universel, la légende du noise hardcore New Yorkais partit avec les Melvins sur les routes américaines avant de continuer sa tournée en Europe, passant par le Hellfest.

Revenant au Romandie après cinq ans d’absence, Unsane est accompagné par un autre trio nommé Sofy Major, un groupe de Clermont-Ferrand distillant le même genre de sonorités hardcore mais avec une rythmique plus lourde rendant allégeance au stoner. Défendant  »Waste » (produit par Dave Curran, bassiste de Unsane), leur dernier effort studio sortit en octobre 2015, le trio se montrera à la hauteur de sa réputation, balançant ses titres les plus efficaces, dont le super  »We See Fire ». Dommage qu’il y ai autant de monde dehors ou au bar parce que c’était vraiment bien envoyé, comme dirait un de mes potes, présent ce soir.

Véritable attraction de la soirée, Unsane débarque enfin sur la scène du Romandie, ce qui n’était plus arrivé depuis 2011 et un concert qui aura laissé des marques, votre serviteur n’arrivant même plus à se rappeler s’il y était ou pas (ne chroniquant pas systématiquement les concerts auxquels j’allais à l’époque).

D’entrée, on a droit à  »Commited » et  »Sick », deux titres de l’album  »Occupational Hazard » de 98, période où j’étais tellement à fond dans Sonic Youth que j’ai totalement occulté tout ce qui se passait à côté. Cette pochette à la Depeche Mode (périodes  »Black Celebration » et  »Some Great Reward ») aurait pourtant dû me taper dans l’œil!

 »Line On The Wall » et  »Only Pain », toutes deux tirées de  »Visqueen » (l’album de 2007 avec lequel je les ai vraiment découverts) seront également joués, par contre j’ai un petit doute concernant  »Blew », ne connaissant pas à fond le répertoire du groupe. Et ont-ils vraiment joué cette vieillerie de  »Body Bomb »? Il me semble bien que oui.

Il y aura aussi  »Ha Ha Ha », impossible de la rater celle-là, avec son refrain tellement glauque que ça en est presque génial. Je crois d’ailleurs que ce sera l’une des seules de l’album  »Wreck ». Quand au reste, je n’ai pas réussi à identifier, n’étant pas assez fan du meilleur groupe du monde comme aiment à l’appeler ces derniers.

C’était en tout cas vachement bien d’avoir vu Chris Spencer, Dave Curran et Vinnie Signorelli sur la scène du Romandie, une salle dans laquelle ils semblent comme chez eux. Vivement un nouvel album bien sanglant!

http://unsanenyc.com/

http://www.sofymajor.com/

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s