JUDGE DREDD: THE COMPLETE CASE FILES (DEUXIEME PARTIE)

VOLUME 01

2000 AD PROGS 02-60

YEAR: 2099-2100

Le premier volume n’est vraiment pas le plus facile d’accès, le côté encore un peu brouillon de l’ensemble pouvant rebuter le nouveau-venu dans l’univers de Mega City One et se sentant perdu au milieu de ses 400 millions d’habitants. On y retrouve néanmoins les premiers épisodes superbement illustrés de Brian Bolland, la fameuse première histoire, censurée à l’époque, ainsi que les aventures en une page de Walter the Wobot, pendant humoristique de Judge Dredd.

VOLUME 02

2000 AD PROGS 61-115

YEAR: 2100-2101

Attention, les choses sérieuses commencent pour Judge Dredd avec sa première grande histoire:  »The Cursed Earth ». Seul bémol de taille, à l’époque de cette édition (2010), certains chapitres étaient toujours manquants (11-12 et 17-18), la faute à des plaintes de McDonalds et Burger King, les artistes ayant clairement utilisés les logos et noms de ces deux sociétés de junk food pour s’en moquer violemment dans leur récit. Une édition intégrale de  »The Cursed Earth » est depuis sortie pour illuminer le monde.

VOLUME 03

2000 AD PROGS 116-154

YEAR: 2101-2102

Avec sa couverture inquiétante mettant en vedette le morbide Judge Death, ce troisième volume vient célébrer l’arrivée des Dark Judges et, surtout, de la Juge Psi Anderson, collègue autrement plus sympathique du bon juge et personnage favori des fans. Graphiquement parlant, c’est également le volume le plus beau, les artistes Ron Smith, Dave Gibbons et, surtout, Brian Bolland, offrant à l’ensemble la meilleure porte d’introduction au monde sans espoir de Judge Dredd.

VOLUME 04

2000 AD PROGS 155-207

YEAR: 2102-2103

Contenant la storyline  »The Judge Child Quest », une aventure quelque peu oubliée mais d’excellente facture, ce quatrième volume est un parfait tome de transition avant le prochain qui sera pour le moins apocalyptique. On retrouve les équipes habituelles, ainsi que le graphisme hautement supérieur de Brian Bolland, futur dessinateur de la plus grande histoire de Batman jamais publiée:  »The Killing Joke ».

VOLUME 05

2000 AD PROGS 208-270

YEAR: 2103-2104

C’est du très lourd qui nous est proposé ici.  »Judge Death Lives » d’abord, qui nous permet de retrouver les quatre Dark Judges pour l’une des histoires les plus populaires de toute la saga Judge Dredd (je me souviens de sa lecture frénétique à l’adolescence!). Il y a également  »Block Mania » qui traite de ces guerres civiles au travers des tours géantes de Mega City One accueillant des dizaines de milliers d’habitants chacune. Mais le morceau de bravoure est sans conteste  »The Apocalypse War » qui nous permet de découvrir une puissance étrangère (Les Soviétiques) en conflit avec l’Amérique de Judge Dredd. Une histoire monumentale (illustrée par le co-créateur de Dredd, Carlos Ezquerra) qui termine de faire de ce tome 5 un indispensable.

VOLUME 06

2000 AD PROGS 271-321

YEAR: 2104-2105

Encore un volume de transition, constitué en majorité d’histoires courtes de très bonne facture, comme en atteste  »The Stupid Gun », semblant sortir de l’esprit malade des idiots de Mad Magazine. D’un haut niveau graphique, malgré l’absence de Bolland, ce tome voit la montée en puissance d’un jeune dessinateur encore méconnu à l’époque: Steve Dillon. Il lui faudra une décennie pour acquérir un véritable statut de superstar au travers d’une série pour le label américain vertigo et nommée: Preacher.

VOLUME 07

2000 AD PROGS 322-375

YEAR: 2105-2106

Comme je le disais pour le volume précédent, Steve Dillon était sur le point de laisser son emprunte dans le monde des comics, et sa participation à Judge Dredd en est la première étape, comme le prouve  l’histoire d’horreur  »Cry of the Werewolf ». Sinon, ce volume permet également de retrouver le sous-estimé Cam Kennedy, ainsi que Ian Gisbson, mythique dessinateur de The Ballad of Halo Jones de Alan Moore.

VOLUME 08

2000 AD PROGS 376-423

YEAR: 2106-2107

Trois grandes histoires nous sont ici proposées.  »Dredd Angel »,  »The Wally Squad » et City of the Damned », cette dernière étant principalement illustrée par Steve Dillon et mettant en scène Psi Judge Anderson et Dredd pour une fabuleuse aventure à travers le temps. Du solide en tout cas niveau scénario, John Wagner et Alan Grant (TB Grover c’est eux) carburant au maximum.

VOLUME 09

2000 AD PROGS 424-473

YEAR: 2107-2108

Ce volume commence avec l’une de mes histoires préférées, poétique et désespérée à la fois. Elle se nomme  »Midnight Surfer »et raconte une course illégale au travers de Mega City One. Illustrée par Cam Kennedy, elle demeure pour moi un petit chef d’oeuvre, une véritable ode à la liberté et aux sacrifices insensés que l’on peut faire pour elle. Mention à  »The Warlord », également illustrée par Kennedy et mettant en scène un nouveau résident de Mega City One aux pouvoirs illimités. Du beau monde niveau graphisme, dont le trop rare Brendan McCarthy (co-scénariste et designer de Mad Max-Fury Road).

VOLUME 10

2000 AD PROGS 474-522

YEAR: 2108-2109

La valse perpétuelles des dessinateurs nous permet de retrouver celui qui deviendra l’un des artistes les plus extrêmes de ces dernières années, j’ai nommé: Kevin O’Neil (The League of Extraordinary Gentlemen, Marshal Law). On le retrouve sur  »The Law According to Judge Dredd » ou notre représentant de la loi doit faire face à une version monstrueuse de lui-même. Brendan McCarthy revient faire parler de lui avec  »Atlantis », une aventure aquatique mémorable. Bolland absent, on commence à retrouver des artistes singeant son style avec plus ou moins de bonheur, comme Cliff Robinson, tandis que Ian Gibson, fidèle à son style bien à lui, illustre une chouette aventure de Psi Judge Anderson intitulée:  »Tomb of the Judges! ». Un volume des plus solides.

VOLUME 11

2000 AD PROGS 523-570

YEAR: 2109-2110

La moitié de ce volume 11 est occupée par une histoire aussi massive que son titre est court:  »Oz ». Tournant autour du personnage de Chopper, le magnifique anti-héros de  »Midnight Surfer », devenu totalement culte pour le lectorat de 2000 AD. C’est également le dernier volume en noir et blanc de la collection, la couleur arrivant au prochain. Une petite révolution en soi.

VOLUME 12

2000 AD PROGS 571-618

YEAR: 2110-2111

Ok, le volume n’étant pas encore sortit (ce sera pour août 2016), je vais un peu tricher en allant regarder sur son édition britannique (sortie en 2009) parce qu’il n’y a pas de raison! Comme je le disais précédemment, c’est l’arrivée de la couleur, ce qui change quand même beaucoup les choses. Pas de grosse saga pour le coup, mais ce n’est que partie remise. Mention spéciale à  »Full Mental Jacket » avec son histoire de gang plus vraie que nature. Grant et Wagner continuent de pondre des histoires sociales qui font mouche, assurant la pérennité d’une série qui n’a pas fini de nous surprendre. Et c’est beau toute cette couleur!

http://www.rebellion.co.uk/

Advertisements

4 réflexions sur “JUDGE DREDD: THE COMPLETE CASE FILES (DEUXIEME PARTIE)

  1. je dis pas que c’est plus facile, c’est juste qu’il y en a tellement qu’au final, Year One c’est juste la meilleure de toute. The Killing Joke est un comic qui tient tout seul et dont l’impact est bien plus fort. Year One, c’est long, solide et passionnant, mais c’est juste une histoire de plus au final. super bien faite mais très encadrée au final.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s