LES AILES D’HONNEAMISE DE HIROYUKI YAMAGA

Production des studios Gainax (Neon genesis Evangelion) sortie en 1987, Les Ailes d’Honnéamise, en plus d’être un véritable classique de l’animation japonaise, est une oeuvre chère aux cœurs de l’Occident, le film ayant été distribué assez tôt chez nous en vhs (puis en dvd) via la collection Manga Video.

Se passant dans un monde fictif (pas vraiment ancien ni moderne, encore moins steampunk) et plus précisément dans le royaume d’Honnéamise, le film raconte les premières années de la conquête spatiale au travers du destin d’un de ses héros, le jeune Shiro.

Faisant partie de la Royal Space Force, Shiro est un pilote comme les autres, pas spécialement malin mais doté d’une certaine passion et n’étant pas dupe du monde de faux-semblant qui l’entoure. Désireux de devenir le premier homme dans l’espace pour faire plaisir à une jeune mère célibataire qu’il fréquente chastement, Shiro va se lancer dans une aventure plus grande que lui, l’opinion publique et les médias étant majoritairement défavorables à la conquête spatiale et la guerre pointant son nez à la frontière du royaume voisin.

D’une simplicité stupéfiante dans le traitement des personnages (on dirait nos voisins, nos vieux amis et tous les débiles qu’on croise dans la rue chaque jour), Les Ailes d’Honnéamise est un film d’un classicisme assez étonnant, partageant beaucoup de points communs avec les productions humanistes et écologiques du studio Ghibli.

Précision importante, Hiroyuki Yamaga (Mahoromatic, Magical Shopping Arcade Abenobashi), le réalisateur, est également scénariste du film, n’avait que vingt-quatre ans à l’époque. C’est également l’une de ses rares réalisations, ayant travaillé à d’autres postes plus prestigieux durant sa carrière au sein du studio Gainax, en étant le co-fondateur avec Hideaki Ano, et ayant participé à l’aventure Neo Genesis Evangelion avec ce dernier.

Pour ce qui est de la musique, elle est due au grand Ryuichi Sakamoto ( Yellow Magic Orchestra), qui insuffle à l’ensemble une véritable fraîcheur et des moments épiques qui ne tombent jamais dans le grandiloquent.

Oeuvre cinématographique unanimement plébiscitée, Les Ailes d’Honnéamise fait partie d’un bon nombre de listes des meilleurs films d’animations du XXème siècle, son propos universel étant pour beaucoup dans son acceptation en tant que film et non pas l’énième film d’animation d’une production japonaise inquantifiable.

Mêlant naiveté, candeur et bons sentiments à la dure réalité d’un monde en crise et au bord de la guerre, le film de Hiroyuki Yamaga distille une force rare tout au long de ses deux heures, offrant aux spectateurs une touche d’espoir finale susceptible d’émouvoir les plus cyniques d’entre-eux.

http://gainax.fr/

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s