OZZY OSBOURNE  »BLACK RAIN »

En 2007, The Prince of Fucking Darkness revenait aux affaires après six ans de silence studio ( »Under Cover » étant, comme son nom l’indique, un album de reprises) avec le vraiment bonnard et plutôt inspiré « Black Rain », qui signifiait également son dixième effort solo depuis son départ de Black Sabbath, ainsi que le plus gros démarrage de sa carrière, atteignant la troisième marche du Billboard américain (les différentes version de l’album y sont peut-être pour quelque chose).

Entouré de Zakk Wylde, Mike Bordin (ces deux-là pour la dernière fois) et Rob Blasko Nicholson, Ozzy Osbourne se devait de prouver au monde qu’il n’était pas la caricature de rocker du show MTV « The Osbourne » mais bel et bien un putain de frontman et une véritable légende vivante du hard rock. Malheureusement, malgré ses évidentes qualités musicales  »Black Rain » ressemble plus à un bilan de santé positif qu’à un véritable retour aux affaires.

Il y a bien le tonitruant single « I Don’t Wanna Stop » (qui sera reprit dans les derniers jeux vidéos Guitar Hero et Madden) que Ozzy chante avec une énergie et une conviction qui font plaisir à voir, suivit de  »Black Rain » et  »Not Going Away », mais il faudra véritablement attendre la sortie en 2010 de  »Scream » pour remettre les pendules à l’heure, Osbourne se taillant cette fois un succès autant commercial que critique. Ce qui était plutôt de bonne augure avant de relancer la machine Black Sabbath.

Home

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s