MINIONS DE KYLE BALDA ET PIERRE COFFIN

 

Avouons ici que les deux films précédents de Despicable Me ne sont pas des chefs d’œuvres, loin de là. Divertissants et drôles certes, mais fonctionnant principalement grâce à la présence de ses petites créatures jaune, proliférant aujourd’hui aux quatre coins du monde sous la forme de peluches, jouets, déguisements, repas caloriques et mille autres abominations marketing.

Surfant sur cette véritable mine d’or, le film de Kyle Balda et Pierre Coffin réussit sans trop de difficultés à dépasser son statut de séquelle obligatoire et à proposer autre chose qu’une préquelle basé sur une licence lucrative, donnant enfin un sens et une origine story digne de ce nom aux Minions.

Même si les dix premières minutes du film (génial résumé au fil du temps des différents maîtres des Minions) s’avèrent au final bien plus passionnantes que les 81 minutes restantes, ce n’est pour autant que le film démérite, l’aventure qui nous est proposée ici étant loin d’être anecdotique, comme le montrera la dernière scène, véritable récompense pour le fan de la saga originelle.

Surtout, à la différence des deux premiers films, on sent que, pour la première fois, le staff créatif a pu se lâcher complètement, quittant enfin la zone de sécurité du divertissement familial pour proposer une évolution bien plus agressive, osant des gags plus adultes qui n’auraient jamais passé le stade du premier jet à l’époque.

Le fait qu’il n’y ai qu’un seul scénariste en la personne de Brian Lynch est également pour beaucoup dans la cohérence de ce film, du début à la fin. On ne devrait jamais permettre plus de deux scénaristes sur un film, cela éviterait bien des déconvenues, surtout lors des re-visionnages, certaines œuvres ne tenant plus la route déjà la seconde fois.

Presque parfait dans sans conception et sa réalisation, Minions est un exemple d’excellence dont devrait bien s’inspirer Disney, au point mort depuis des années et ne se reposant que sur ses juteuses locomotives (Pixar, Marvel Studios et les adaptations live de son catalogue historique).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s