PETER BAGGE

 

Artiste indissociable de la scène indie-grunge des années 1990-2000, Peter Bagge en est l’un des représentants les plus atypiques, œuvrant principalement dans les comic-books.

Né le 11 décembre 1957 à Peekskill dans l’Etat de New York, le jeune Peter vivra une enfance pour le moins chaotique en compagnie de ses quatre frères et sœurs, la faute à un père militaire absent et à une éducation catholique source de conflits familiaux. S’enfuyant loin de tout ça à sa majorité, Peter trouvera refuge au sein de Punk Magazine dès la fin des 70’s en tant qu’illustrateur, ayant développé un don certain pour caricaturer à outrances ses contemporains. Durant des années, Bagge et ses collègues bénéficieront de l’appui d’un cartoonist appelé à devenir légendaire, Art Spiegelman (Pulitzer pour Maus en 1992).

Dessinant des personnages borderline sans articulation avec de gros nez, exagérant leurs tares physiques, ainsi que leur manière de s’exprimer, Peter Bagge ne tarde pas à se faire remarquer. En 1985, il signe un contrat avec Fantagraphics qui dure encore aujourd’hui. Parmi ses nombreuses créations, un certain Buddy Bradley, un slacker vaguement punk obsédé par le cul et totalement de mauvaise foi qui va vite devenir une icône de la génération X au travers du comic Hate ! Rempli de références musicales, ses histoires disposent également de bande-sons que l’auteur conseille durant la lecture.

Il semblait naturel qu’un cartoonist aussi rock n’roll (il est le batteur de The Action Suits) soit amené à illustrer des pochettes de disques, ce dont il ne se privera pas, imprimant son style inimitable d’abord sur quelques singles (Mad Daddys, Girl Trouble, The Brood entre 1989 et 1992), puis enfin pour des albums et EP’s (‘’Haircut’’ de George Thorogood & The Destroyers et ‘’Sweetness’’ de Funland, tous deux en 1993) et encore plein d’autres références par la suite, dont pour son groupe et des compilations Sub Pop, et ce jusqu’à la fin des années 2000.

Entre-temps, Peter Bagge aura eu l’occasion de se frotter à une distribution mainstream en signant quelques titres pour DC Comics, sa filiale Vertigo, Mad Magazine, Dark Horse ou encore Marvel Comics. Il chante et joue de la guitare dans son nouveau groupe, Can You Imagine ? et vit à Seattle avec sa femme Joanne qui est aussi sa coloriste.   

http://www.peterbagge.com/

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s