DISPERSION DE IDEJI ODA (VOLUME 2)

Il aura donc fallu 9 ans pour que le public français puisse lire le dénouement des tribulations mélancoliques de Katchan. On ne s’en tire pas trop mal au final, la gestation de l’histoire au Japon ayant prit sept longues années à Hideji Oda.

A nouveau dispersé aux quatre vents (la suite se passant d’ailleurs quatre ans plus tard), le jeune homme, qui a bien grandit, se retrouve cette fois en Afrique, au cœur d’une véritable tribu éloignée de toute civilisation, y trouvant l’amour de la belle Mira.

Parallèlement au Japon, Azami et Shizuki poursuivent leur existence, chacune ayant fait sa vie sans Katchan, chérissant son souvenir et gardant au fond de leur cœur l’espoir secret de le retrouver un jour.

Rappelé par sa nature et malgré la vie de famille qu’il mène en Afrique, Katchan se disperse une nouvelle fois, se retrouvant dans un endroit des plus improbables… le Bagdad Café. Ses tribulations sont à ce moment bien loin d’être terminées mais j’en resterai là afin de ne pas spoiler plus, la conclusion étant un maelstrom d’émotions totalement inattendue.

Il m’aura fallu vingt-et-un ans pour lire les deux tomes de Dispersion, ce qui représente la plus longue période que j’ai jamais prise pour conclure la lecture de quoi que ce soit. Et pourtant, je n’ai presque pas eu besoin de relire le premier tome pour en apprécier le second, le connaissait presque par cœur alors que je ne l’avais plus lu depuis l’époque.

Il y a quelque chose de totalement intemporel dans l’oeuvre de Hideji Oda, quelque chose de très similaire au protagoniste principal de Dispersion, un truc indéfinissable qui vient de l’enfance et qui nous accompagne toute notre vie, souvent malgré nous.

http://www.casterman.com/Bande-dessinee/Collections-series/sakka

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s