PEARL JAM « BACK SPACER »

Sortit en 2009, ce neuvième album de la bande à Stone Gossard vaut toutes les louanges tant il signifiait à l’époque le retour au rock dur pour les cinq de Seattle. Énergique en diable, ce « Back Spacer » (enregistré au feeling sans se prendre la tête comme par le passé) est un véritable bain de jouvence qui vient concrétiser par sa première place au bilboard américain l’essai non marqué du précédent album, le pourtant excellent « Riot Act ».
Album aussi fulgurant qu’il est court (à peine 35 minutes),  » Back Spacer » débute sur les chapeaux de roues avec des titres de folie tels que  »Gonna See My Fiend »,  »Gonna Get Some »,  »Fixer » ou encore  »Johnny Guitar », se calmant le temps de trois titres avant de repartir de plus belle avec  »Supersonic ».
Cerise sur le cake, un dernier morceau, « The End », apaisé et poignant par son chant, vient nous rappeler qu’entre deux albums de Pearl Jam, Eddie Vedder a aussi signé la bande originale d’un film intitulé « Into The Wild ».
Bonus de cette (comme à chaque fois depuis  »Vitalogy ») bien belle édition digipack, deux concerts entiers à télécharger gratuitement sur la partie rom du cd. Un exemple d’innovation en période de crise (2009, rappelez-vous, c’était déjà bien la merde pour l’industrie du disque) dont ne s’est pas du tout inspirée la concurrence. Pas grave, encore un album qu’on rachètera en vinyle. Ha ha ha ha ha!
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s