OTEP  »GENERATION DOOM »

C’est parfois idiot comment on se remet à écouter un groupe. En ce qui concerne Otep (projet de la chanteuse Otep Shamaya), c’est la découverte en 2004 de leur second album  »House Of Secrets » qui m’a totalement explosé les oreilles, brassant des styles allant du death metal au metalcore en passant par l’ambient. Me procurant leur précédent effort ( »Sevas Tra »), je devins fan l’espace de quelques mois, tentant de suivre leur carrière mais restant finalement bloqué sur ces deux premiers albums.

Ce qui nous amène à la semaine dernière avec la découverte de leur septième album studio intitulé  »Generation Doom ». Je ne vais pas me (vous) mentir, le total look Mad Max de l’affaire est bien la raison principale qui m’a fait acheter ce disque. Dans mon esprit, l’idée que Otep (en plus d’avoir d’excellents goûts cinématographiques) ai pu avoir l’idée d’enregistrer sa propre version du soundtrack du film de George Miller, y ajoutant ses textes et sa propre dynamique, était hautement attractive. Hélas, le résultat final s’avère en demi-teinte.

Déboulant pieds au plancher avec les furieux  »Zero » et  »Feeding Frenzy », Otep semble bien décidé à assommer son audience. Mais c’est malheureusement de courte durée,  »Lords Of War », malgré ses refrains assassins, étant bien trop inégal et rempli de breaks pour vraiment convaincre. Même problème avec  »In Cold Blood », dont le refrain vindicatif semble perdu au milieu de l’ensemble. La suite oscille entre du Guano Apes sous stéroïdes et des tentatives maladroites de mélanger les genres, balançant des dialogues un peu partout dans des titres déjà allongés artificiellement par des intros bien trop longues.

Otep remonte la barre en fin d’album avec ce qui risque bien de devenir un classique dans leur répertoire, j’ai nommé le tubesque et furibard  »No Color », ainsi que le titre éponyme de l’album qui tabasse enfin comme on aurait aimé être tabassé tout le long.

Les trois titres bonus n’apportent pas grand chose, si ce n’est l’inquiétante impression que Otep semble avoir des velléités de performances acoustiques. On espère pouvoir échapper à un prochain unplugged…

http://www.otepmerch.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s