BAK XIII, LIVE AU BASE BAR, LAUSANNE

Cette chronique live sera particulièrement courte car, premièrement, je n’en fais plus trop sur ce site, et deuxièmement, je n’ai pas vraiment eu l’impression d’assister à un concert l’autre soir mais plutôt à une performance de cirque au milieu d’un bar.

Un peu d’historique pour commencer. BAK XIII, fondé à Genève en 2001 par DDDmix (le chanteur Dada pour les intimes) et le Baron Von Smock  (programmeur et clavier, connu comme le DJ Herr Liebe) est un groupe EBM (electro body music) influencé par les années 80 et Front 242 en particulier. Épaulés par le guitariste Garf, le groupe va sillonner l’Europe et sortir plusieurs albums formidables, un best of voyant même le jour sur un label japonais. Après quelques changements de personnels (départ de Garf, puis du Baron Von Smock, arrivée du guitariste Tenebras), BAK XII redevient un duo (DDDmix et Tenebras) écumant les salles de concerts, les bars et autres lieux de la vie nocturne, toujours avec la même générosité et la même humilité, sans prétention et sans condition.

Et c’est là que ce groupe immense (qui semble parfois oublier qu’il l’est, en tout cas pour ses fans), se laisse avoir sur certaines dates par des lieux catalogués  »amis » mais qui ne les prennent que pour créer un événement sans véritablement se soucier de leur créer de bonnes conditions de concert.

En ce jeudi 12 mai, j’ai assisté au pire concert de BAK XIII de toute ma vie (et je les ai vus une bonne douzaine de fois). Les lumières sont restées allumées durant tout le set, il y avait des gens attablés devant la scène et le son était tellement minable que l’on pouvait parler tranquillement et commander sa bière en chuchotant. Tout le monde causait et la clientèle à l’autre bout du bar n’a certainement pas remarqué que l’un des meilleurs groupes suisse tout genres confondus se produisait à quelques mètres d’eux.

Alors je sais bien que BAK XIII est un peu en roue libre depuis le départ du Baron Von Smock, qu’il n’en a plus grand chose à faire de la promo et que son seul plaisir semble être de tourner pour sa fan base, mais j’ai aussi bien vu en les observant que ça leur faisait un peu chier de jouer dans de telles conditions et que, même s’ils ont réussi, comme à chaque fois, à se mettre le public dans leur poche (parce qu’on les aiment, eux et leur répertoire), ce n’est pas comme ça que l’on traite un groupe de cette importance.

Des albums comme  »Morituri Te Salutant »,  »Vae Victis »,  »Ultima Ratio Regum » ou encore l’extraordinaire  »Ibi Deficit Orbis » devraient être considérés comme des classiques du genre, le fait que ce ne soit pas le cas ne donne pas le droit à des bars de les traiter comme des clodos ou des amateurs.

Alors voilà, je ne vais pas chroniquer ce concert parce que le cœur n’y est pas. Je reste avec mes souvenirs de l’Usine, du Romandie, du Bleu Lézard, de l’Espace, des fêtes de Genève et de tous les autres endroits où BAK XIII m’a fait suer dans mes habits.

Leur nouvel album s’appelle  »Aut Caesar Aut Nihil », c’est de la bombe, il faut l’acheter et soutenir ce groupe magistral. 80’s are back forever!

Home

http://www.darksite.ch/bakxiii/

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s