BURNING FORCE SUR SEGA MEGA DRIVE

Développé en 1989 par Namco et porté l’année suivant sur la Mega Drive (exclusivement au Japon), Burning Force est un rail shooter en 3D assez jouissif de par sa conception soignée et son immersion immédiate qui pardonnent beaucoup sa palette graphique un peu agressive.

Dans la peau de la cadette de l’espace Hiromi Tengenji, vous devez terminer la formation de cette dernière en affrontant les attaques répétées d’ennemis mécaniques volant ou surfant sur l’eau. Vous conduisez une moto volante du nom de Sign Duck et tirant des lasers et autres projectiles. Relativement maniable, elle laisse la place à un petit vaisseau quand vous affrontez des boss de fin de niveau.

Se passant sur différents mondes répartis en plusieurs niveaux, les missions sont assez rapides, vous demandant autant d’adresse à éviter les attaques, qu’à toucher vos ennemis ou atteindre les bonus sur votre chemin.

Malgré un gameplay totalement addictif, la sortie de Burning Force n’a pas suscité d’engouement particulier, les avis s’étant même révélés plutôt sévères, ce qui parait difficile à comprendre vu les qualités évidentes du jeu.

On signalera également les musiques particulièrement bien senties de Yoshinori Kawamoto et qui font beaucoup pour accompagner le joueur dans sa progression au travers des mondes.

Au final, la seule qui s’en est bien sortie, c’est l’héroïne du jeu: Hiromi Tengenji, cette dernière étant devenue l’une des premières virtual idols de son temps, apparaissant dans de nombreux autres jeux

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s