ASSAULT SUIT LEINOS SUR SEGA MEGA DRIVE

Plus connu en Occident sous le nom de Target Earth, Assault Suit Leynos fait partie d’une franchise crée par le studio Masaya en 1990, dont il est le premier volet, et ayant duré jusqu’en 2015 avec pas moins de cinq suites (la dernière étant sur PS4).

Se passant en 2201, ce shoot horizontal vous met dans la peau de Rex, un pilote de mecha dont la mission est de défendre sa base spatiale contre les attaques répétées de la menace cybernétique appelée Chron.

Bénéficiant d’un scénario plutôt élaboré pour l’époque, Assault Suit Leynos vous permet d’effectuer de nombreuses missions très différentes durant vos batailles contre Chron. Entre repousser des attaques, protéger votre base ou escorter des vaisseaux, ce ne sont pas les variantes qui manqueront. De plus, le côté interactif de l’histoire vous permet de modifier votre arsenal en pleine mission, tout en apprenant des détails sur l’histoire au fil de votre progression.

Absence de gravité oblige, votre mecha peut faire des sauts démesurés tout en tirant, vous permettant d’enjamber facilement les zones de bataille ou vos ennemis, vous donnant même la possibilité de tirer sur leurs vaisseaux de face selon votre agilité et votre précision d’exécution.

Votre barre de vie se régénérant toute seule, il est conseillé d’éviter le combat acharné sous peine d’être rapidement game over.

Avec ses possibilités stratégiques multiples, égales à sa difficulté, Assault Suit Leynos est une petite pépite qui se doit d’être jouée par tout amateur de retro-gaming.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s