LILYHAMMER, SAISON 1

Résultat de recherche d'images pour "LILYHAMMER SAISON 1"

Pour quelqu’un qui a vraiment du mal avec les séries de gangsters (j’ai jamais pu supporter les Soprano, c’est dire), je dois bien avouer que le plaisir que j’ai pris à suivre Lilyhammer m’a étonné moi-même. Le fait que le rôle principal soit confié au guitariste de Bruce Springsteen, Steven Van Zandt, y est certainement pour beaucoup, car derrière le musicien légendaire se cache un acteur extraordinaire, jusqu’ici bridé (dans les Soprnao d’ailleurs) par une série qui ne lui a jamais vraiment permit de briller.

Van Zandt joue ici Frank  »the Fixer » Tagliano, un ancien parrain de la Maffia italienne qui a trahi les siens et se retrouve incorporé au programme de protection de témoins. Fan des jeux olympiques d’hiver de 1994, il demande à être transféré à Lillehammer (le titre joue avec la mauvaise prononciation anglo-saxonne ainsi qu’avec le nom du défunt chien de Frank, Lily) sous la nouvelle identité de Giovanni Henriksen, se faisant appeler Johnny par la population locale. Evidemment, une fois arrivé sur place, les bonnes vieilles habitudes reprennent leur cours et Frank recommence ses petites arnaques d’antan tout en essayant de donner le change en se faisant passer pour un citoyen ordinaire. Jetant son dévolu sur un club miteux de la région (le Flamingo), il ne va pas tarder à y faire rentrer de l’alcool illégalement et à reconstruire gentiment son ancien statut social qui lui manque tant. Hélas, pour lui, la police locale commence à s’intéresser à ses agissements et une série d’événements improbables vont mettre ses anciens amis sur sa piste pour tenter de lui régler son compte.

Tourné volontairement sous la forme d’une comédie un peu noire mais pas trop, Lilyhammer est une série relativement classique dans sa forme et dont le seul génie est d’avoir un acteur monumental pour la porter du début à la fin. C’est assez difficile à expliquer, mais tout ce qui ne fonctionne plus pour ces vieux gangsters usés par leurs belles années et vivant dans un monde qui les dépasse, ne s’applique pas à Frank Tagliano, car cet homme est un survivant et qu’il doit tout recommencer à zéro. Le personnage de Frank est pour moi l’antithèse absolue de Tony Soprano, ce n’est pas un criminel abattu par le poids de la vie, sa famille à problèmes ou encore son statut de bombe à retardement qui l’oblige à se confier à une psy (avec le peu de résultat que l’on sait). A l’inverse, Frank est un homme posé, cultivé et aimant la vie. Surtout il possède une classe naturelle qui lui permet, parfois maladroitement, d’obtenir tout ce qu’il veut. Paradoxalement, pour un personnage semblant tout droit sortit du passé, il fait preuve d’une étonnante adaptation à son nouvel environnement, devenant un personnage pratiquement impossible à détester (les enfants l’adore!).

Autre facteur important, Lillehammer, ville enneigée qui mériterait d’être jumelée avec une autre ville bien connus des fans du genre, Fargo. Le rapprochement n’est pas innocent, Netflix étant à l’origine des deux séries (mais pas du film Fargo bien sûr). Dans les deux, on retrouve les mêmes ploucs, les mêmes coins paumés et les mêmes forces de l’ordre peu réveillées mais sachant user de leur instinct quand il le faut.

Pendant nordique de Allison Tolman, Anne Krigsvoll joue ici une policière pour le moins endurante, devant jongler avec un collègue paranoïaque et raciste (mais qui a vu juste concernant Frank ) et une hiérarchie totalement bornée qui lui met des bâtons dans les roues. On rit souvent à ses dépens durant cette première saison mais il faut quand même lui concéder une certaine détermination.

N’ayant pas encore vu les deux dernières saisons, j’espère que Lilyhammer continuera dans cette voie, Steven Van Zandt ayant annoncé qu’il n’y aurait pas de quatrième saison.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s