MA PREMIERE SEGA MEGA DRIVE

Résultat de recherche d'images pour "sega megadrive box"

 

 

Suite à mon post sur la compilation Mega Drive parue sur PS3, il me semblait naturel de terminer avec un petit compte rendu de mes premières semaines de jeu sur Mega Drive et la poignée de jeux qui l’accompagnaient. J’en profite d’ailleurs pour remercier le gammer original avec qui j’ai fait cet échange, ainsi que l’ami (gammer émérite qui plus est) qui m’a aidé à la brancher sur un écran HD en utilisant tout son savoir de spécialiste télé pour trouver le mystérieux canal. Ils se reconnaîtront.

Pour quelqu’un comme moi qui n’avais jamais possédé de Mega Drive jusqu’à ce jour, il y a quelque chose de fascinant à recevoir cette machine avec ses manettes (son adaptateur pour jeux nippons) et sa pile de jeux.

D’entrée, on se dit que c’est du sérieux et qu’on est loin des vieux jouets électroniques de l’époque. On peut vraiment parler de bécane et reluquant le plastique noir de la Mega Drive. Son design demeure aussi simple que classique, tout comme ses trois fonctions (on/off, reset et le volume pour la prise casque), quand à ses deux manettes, elles représentent parfaitement ce moment de transition entre le passé et le futur et l’héritage des sticks d’arcade.

La seule fois où j’avais joué avec, c’était il y a une vingtaine d’années en France alors que je résidais pour quelques jours à Paris en compagnies de mes amis fanzineurs. Nous avions joué pendant des heures à des parties de Sonic, parfois le matin, parfois le soir, entre nos allers-retours en ville, résidant à la Mairie des Lilas et devant prendre le métro pour rejoindre le centre.

Ne restait plus qu’à étrenner cette console avec les sept jeux qui l’ont fait chauffer durant toutes ces années. J’avais, à l’époque de cette première chronique, rédigé un petit compte-rendu de ces titres (qui allaient de l’horreur totale à l’extase absolue) en les glissant à la suite de cette introduction. Retombant dessus en voulant chroniquer de nouveaux jeux, j’ai pris la décision de les chroniquer séparément en leur donnant leurs propres articles. Et comme j’ai acheté de nouveaux jeux dans l’intervalle, vous trouverez l’intégralité de ces chroniques dans le menu Video Games, en compagnie de bien d’autres jeux de différentes consoles et époques.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s