JUDGE DREDD SUR SNES

Considéré comme un mauvais jeu par les gamers du dimanche et quelques chroniqueurs web aussi cyniques que de mauvaise foi, Judge Dredd est également le jeu préféré de pas mal de monde qui y ont joué tellement de fois que désormais ils le finissent en une heure et demie.

Une prouesse qui ne m’arrivera jamais tant le jeu est difficile et propice à s’y perdre, la faute à un nombre d’échelles et de passages qui peuvent vite induire en erreur.

Niveau graphismes, le jeu est assez beau (il y pleut même), Judge Dredd est très (trop?) maniable (il peut arrêter les criminels, ramper et balancer des coups de boule!) et dispose d’un armement diversifié qui peut être utilisé autant contre ses ennemis que son environnement pour avancer.

Les musiques sont excellentes et immersives (quoi qu’un peu répétitives) et les ennemis sont nombreux et difficiles à éliminer. En plus, même si l’époque ne le permettait pas trop, ils semblent parfois dotés d’une certaine intelligence à vous traquer.

Cerise sur le gâteau, les derniers niveaux avec le bad guy Judge Death s’avèrent un hommage assez appuyé à la franchise Castlevania, l’une des plus mythiques sagas des jeux vidéos.

Difficulté oblige, on conseillera l’utilisation des passwords pour passer d’un niveau à l’autre car ce jeu de 1995 est quand même bien difficile pour les gamers assistés que nous sommes devenus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s