LAURA VEIRS  »WARP & WEFT »

 

La petite Laura Veirs fête ses quarante ans cette année, ce qui semble presque inconcevable pour ceux et celles qui comme moi écoutent sa merveilleuse musique depuis, non pas son premier album paru en 1999, mais ‘’Carbon Glacier’’ paru en 2004, et qui s’étaient enfermés dans l’idée que la jolie fille à lunettes garderait éternellement son look d’étudiante. Avec ce neuvième enregistrement, l’américaine ne change rien à sa formule, continuant à creuser le sillon folk pop qu’on lui connait. Des titres tels que le délicat ‘’Shape Shifter’’ ou le très Smithien ‘’What Alice’’ viendront caresser les oreilles de l’éditeur tout en le confortant dans l’idée qu’elle bâtit une œuvre faite pour durer. Plus que jamais Laura demeure la frangine idéale.                    

 

http://lauraveirs.com/wp/

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s