REGIS CANSELIER « JIMI HENDRIX, LE RÊVE INACHEVÉ »

este

Il y a beaucoup de problèmes avec Jimi Hendrix, le premier étant que personne ne sait vraiment qui il était. Il est assez aberrant de constater que pour beaucoup, Jimi était un guitariste de hard-rock (soupir…) très connu pour jouer avec ses dents et qui mettait le feu à sa guitare (re soupir… il ne l’a fait qu’une fois mais c’était filmé) Et quand il faut citer un de ses titres ou ne serait-ce que l’un de ses albums, tout le monde semble être prit d’amnésie soudaine, mais on adore Jimi, il était génial!!! Mais l’un des problèmes majeurs reste la discographie post mortem absolument impossible du voodoo child. Au bas mot, une bonne centaine d’albums parus depuis sa mort où tout se mélange dans un insondable chaos, les titres majeurs se cachant au milieu d’immondices essais de studios, de prises ratées et autres aberrations enregistrées pour rien et qui n’auraient jamais dû figurer sur un enregistrement, pas même pour les complétistes. Car on sait bien sur quelles sortes de disques atterrissement ces choses, sur des pseudos best of de supermarchés, finissant à quelques euros dans la voiture d’un touriste qui va s’empresser de jeter le truc, trouvant finalement que non, Hendrix n’était pas un grand musicien mais plutôt un bel escroc, une légende sur-estimée de l’histoire du rock. Le même sort est arrivé aux plus grands, de Alice Cooper à Led Zeppelin. Il fallait donc que quelqu’un se charge de trier le bon grain de l’ivraie. Ce quelqu’un se nomme Régis Canselier, une personnalité bien connue des fans de Jimi Hendrix qui se rendent sur le forum francophone de référence dédié au génie de Seattle. Épluchant l’oeuvre discographique totale sur plus de quatre-cent pages, Régis accomplit le travail nécessaire à la bonne compréhension de l’oeuvre Hendrixienne, retrouvant les titres perdus en dégageant du pied les fausses pistes, le tout en n’oubliant jamais de raconter une histoire, celle d’une carrière aussi météorique que fascinante. Inutile de dire que la lecture de cet ouvrage est un bonheur total pour tout fan qui se respecte. En bonus à la fin, les reproductions en couleurs des albums les plus significatifs.

http://www.atheles.org/lemotetlereste

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s