P.M.T « HERE LIES P.M.T »

 
 Here Lies P.M.T

 

Quatrième album en forme de renaissance, le groupe s’étant débarrassé de ses apparats gothiques pour revêtir ceux plus élégants d’un métal moderne, actuel et frondeur. D’entrée de jeu à l’écoute de « Clean Cut » et de « Kinky Kamikaze II: Fetishtocracy » on est sidéré par la puissance du groupe, véritablement à l’unisson derrière la voix conquérante de Frank François, ce dernier n’ayant jamais aussi bien chanté de toute sa vie. La suite est du même niveau, merci à la production de leur nouveau membre Dom Favez, ex Krokus, ainsi qu’au mix final de Logan Mader de Machine Head. Ceux qui détestaient P.M.T vont devoir affuter leurs arguments car, c’est officiel, le groupe vient de monter d’une catégorie, celle où on n’écoute plus les jaloux et les blasés. Well done, guys!

http://www.myspace.com/pmt1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s