DELANEY DAVIDSON « SELF DECAPITATION »

 
 

Putain ce gars… né en Nouvelle Zélande en 1972 selon sa biographie, sa route était faite pour croiser celle du bon révérend Beat-Man, ce dernier ne pouvant que le signer sur son label vu la grandeur de l’artiste, sorte de croisement improbable entre Tom Waits, Nick Cave et Holy Golightly (avec laquelle il a tourné). Entre gospel, blues et folk, le tout avec une bonne dose de sable dans les bottes, notre homme joue et chante comme si sa vie en en dépendait et ça c’est beau. Sinon, même si c’est très bien fait, je doute que les avocats de Neil Young apprécieront la relecture de son « Where Did You Sleep Last Night » rebaptisé ici « In The Pines ». Bon, il faut dire que c’est un chant traditionnel à la base, alors je crois que ça ira. Cassez-vous maintenant, allez acheter le disque!

http://www.myspace.com/delaneyfdavidson

Publicités

Une réflexion sur “DELANEY DAVIDSON « SELF DECAPITATION »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s