THE BRAVERY « STIR THE BLOOD »

Franchement, on ne donnait pas cher de
la peau du groupe New Yorkais après la
parution de leur deuxième et pitoyable
album, indigne des promesses de débuts
avec ce premier effort éponyme qu’on a
en son temps écouté  avec passion, son
mélange de new vave et de rock vintage
fonctionnant à merveille dans nos deux
oreilles.
Conscient du problème, The Bravery met
les petits plats dans les grands et ne
ménage pas sa peine pour  nous refaire
tomber sous le charme. Dès  l’intro de
« Adored », on sait que la machine est à
fond. « Song For Jacob » enfonce le clou
de manière sidérante. Oui, The Bravery
est vivant! « I Am Your Skin » devrait à
n’en pas douter faire des ravages lors
des concerts. L’énergie des débuts est
enfin revenue. Ce qui n’empêche pas le
groupe de ralentir le propos sur trois
ou quatre morceaux, comme ce « She’s So
Bendable » que l’on croirait sortit des
sessions d’un album des Jesus And Mary
Chain ». Et puis cette voix tellement à
part… Sam Endicott peut se vanter et
à juste titre d’être responsable de la
singularité du groupe en grande partie
car sans sa voix hantée, il manquerait
vraiment ce petit truc en plus qui les
distingue de tant d’autres formations.
Une excellente surprise  donc que leur
retour. Il va juste  falloir se battre
pour défendre leur nouvel album, entré
péniblement à la 135ème place des tops
américains alors que les deux premiers
avaient franchi le top 20. On y croit!
  
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s