SONIC SYNDICATE « LOVE AND OTHER DISASTERS »

L’année 2008 aura également marqué
le retour de nos fashion victims à
grosses guitares préférées. Un peu
trop vite balancés comme la relève
du métal, nos beaux jeunes suèdois
se sont révêlé avant tout comme de
glaçantes pubs vivantes pour Metro
boutiques.
A celà près que leur métal moderne
et efficace demeure sans pareil au
monde, un peu comme si Tokio Hotel
alliait la puissance de feu de Def
Leppard et des Deftones!
Paradoxe admirablement démontré au
travers de leurs vidéos, monuments
de kitsch et de clichés comme plus
personne n’ose en accumuler durant
quatre minutes de musique.
Après « Eden Fire », « Only Inhuman »,
le troisième effort continue de se
jouer de la critique en fonçant la
tête baissée sur une route balisée
et sans surprise.  A croire que le
capital sympathie du groupe permet
de tout lui pardonner. Même d’être
l’enfant terrible de ce genre très
fun qu’est le métalcore mélodique.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s