oasis « dig out your soul »

Si j’écrivais dans le NME ou je ne
sais quel magazine anglais,  il me
serait facile de sortir une de ces
piques gratuites du genre: En 2008
deux groupes  perdus de vue depuis
une décennie ont fait un come-back
innespéré dans  le paysage dévasté
de la brit pop, The Verve et, bien
sûr, Oasis!
Il faut saluer Richard Aschroft et
son groupe bien évidemment, mais à
quoi bon poursuivre cette mauvaise
blague avec Oasis? Oui, les albums
qui ont suivit n’atteignent jamais
les deux ou trois premiers, mais à
aucun moment  ils ne sonnent comme
de simples resucées des débuts qui
n’auraient de Oasis que le nom. Ce
sont d’excellents disques, remplis
de classiques, mais dont le défaut
serait peut-être de manquer de ces
grands moments  qui nous faisaient
dire que les frères Gallagher & co
étaient certes des connards pleins
d’arrogance mais aussi des putains
de génies.
Eh bien vous savez quoi?! Je crois
qu’on est repartis pour un tour de
manège! Je m’explique. J’ai été un
grand fan de ce groupe mais, comme
la plupart des gens, j’ai vraiment
du mal à citer des titres de leurs
dernières productions. Pourtant, à
chaque fois que je les écoute, les
bons moments sont nombreux et tout
mes griefs disparaissent. Juste un
truc vient me gacher mon plaisir à
chaque fois, le sentiment qu’il ne
faudrait pas grand chose, vraiment
rien, pour que ça soit comme avant
la perte de vitesse. Et c’est bien
là où je veut en venir…
Enregistré à Abbey Road, le nouvel
album est un petit miracle de rock
anglais totalement innatendu qui a
déjà provoqué son petit effet dans
la presse spécialisée et, c’est le
plus important, chez les fans. Oui
les chansons sont là, mais surtout
l’âme est de retour avec une belle
maturité que l’on croyait, jusqu’à
ce jour, plus un handicap qu’autre
chose.
Dès l’intro de « Bag It Up », on est
prit d’une attention, plus marquée
que d’habitude, et on redécouvre à
chaque seconde ce qui a manqué ces
dernières années: la hargne de ces
gars, cette volonté de jouer et de
faire passer un message clair, que
tout le mondre acceptera, à savoir
que Oasis est un putain de groupe.
« The Turning » monte le niveau d’un
cran, tandis que  « Waiting For The
Rapture » chanté par Noel ouvre une
voie royale à ce foudroyant single
qu’est « Shock Of the Lightning ». A
ce moment là l’affaire est dans le
sac. Oasis est de retour.
Et pourtant la démonstration ne va
pas s’arrêter en si bon chemin, ce
serait trop simple. Liam se charge
de nous faire chialer avec le très
beau « I’m Outta There », qu’il nous
chante avec ses trippes. Mais s’il
fallait vraiment une preuve que ce
groupe est en état de grace totale
ce serait à coup sûr avec « Falling
Down », morceau planant et hanté en
apesanteur, magnifié par l’ainé de
la famille, plus habité que jamais
et toujours surprenant lors de ses
interventions sur les albums. Sans
doute sa performance la plus belle
depuis « Don’t Look Back In Anger ».
Je pourrai vous parler du son bien
vintage ou du son psychédélique de
certains titres, mais je crois que
vous avez pigé l’essentiel ce skud
se doit d’être écouté avec la plus
grande attention et la plus grande
bienveillance, car il pourait bien
devenir un classique.
Publicités

3 réflexions sur “oasis « dig out your soul »

  1. Comment ne pas l’écouter cet album après une telle critique aussi percutante!Il est vrai que, comme toi, les derniers opus m’avaient laissé de plates impressions.A découvrir une nouvelle pépite d’OASIS donc.Amitiés Eric

    J'aime

  2. Pff toi aussi t’es un put.. de génie..oups pardon pour le langage! T’as réussi à faire la meilleure critique de cet album que j’ai pu lire et à mettre tous les sentiments que m’ont inspiré cet album en de sublimes mots! A chaque ligne je me remémore les titres que tu évoques et je vibre de la tête aux pieds! Merci! 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s