Jack Is Dead  »Alive & Well »

 jack_is_dead.jpg

 

Tout commence en 2006. Sur les cendres du groupe de funk The Bliss, nait un tout nouveau projet, Jack Is Dead (en hommage à un ami, fan d’AC/DC, gros buveur de Guinness et mort sur la route). Un premier album voit donc le jour, rock, sobre et très spontané.

Guitariste, chanteur et homme de radio à Couleur 3, Yves Zahno (A Few Good Men et Disfunktion) est épaulé à la basse par le  talentueux Jan Peyer (Bobby Johnson Band) et Blaise Cottens (Disfunktion, Ming Men) à la batterie. Ensemble, ils ont déjà eu quelques beaux moments de créations, comme en attestent des morceaux comme « You Can Die In A Safe World », tout doux et jazz en diable, ainsi que l’exaltant « Sarah ».

Jack Is Dead était il y a quelques jours sur la scène  du Lapin  Vert au Festival  de la Cité de Lausanne pour défendre ses compositions. Malgré un son un peu moisi, ce qui est étonnant pour cette scène, on a pu  apprécier un groupe soudé et visiblement ravi de jouer là.  Un groupe épatant à découvrir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s