DISOWN, L’INTERVIEW


 

 

Comment vous êtes-vous rencontrés et quels sont ces univers musicaux respectifs qui produisent une musique aussi pure que celle de Disown?
Rachael: On avait déjà joué ensemble dans diverses autres formations; l’envie initiale est venue de José qui avait quelques compositions folk, plutôt minimalistes et dépouillées, et souhaitait monter un projet à côté de son groupe Grace à l’époque. En jouant avec Mark, l’envie est venue d’étoffer les compositions et le groupe s’est agrandi, apportant leurs influences et compositions. Nos univers musicaux sont à tous variés, autant folk qu’expérimental, classique ou métal.

Vos influences folk sont remarquables (j’ai vu la liste, salauds…). En quoi diriez-vous que vous êtes différents de vos illustres contemporains?
Mark: Certaines influences se ressentent inévitablement, ceci dit on ne cherche pas la comparaison et espère bien composer des morceaux qui reflètent notre propre univers.

Le premier morceau, « Pleasing Way » est une tuerie qui installe le groupe dans un univers bien déterminé, peut-être le morceau de l’album… Quel est son histoire?
José: C’est le morceau le plus ancien de l’album, composé à la suite de la sortie de l’EP. Un peu un lien entre l’EP et les autres titres de l’album.

La voix est… indescriptible. comment expliquez-vous ces mecs de 25-30 ans qui chantent comme s’il avaient vécu dix vies et qui expliquent qu’en fait, ils chantent comme ça naturellement, s’excusant presque de pas chanter assez fort, c’est quand même dingue non?
Rachael: José a un timbre de voix particulier, souvent décrit comme ‘habité’… il a certes un certain vécu qui transparaît dans sa voix et sa façon de chanter.

« Cleopatra » fait lointainement penser à de vieilles sonorités, à tort ou à raison, des premiers Cure… même si ce n’est pas le cas, des fans dans le groupe?
Rachael: Surprenante comparaison…  oui quelques anciens adorateurs de Cure dans le groupe.. mais à l’inverse, d’autres qui ont toujours éprouvé une grande aversion et étaient plutôt fans de Queen.

Ce travail sur le placement des instruments, cette justesse, alors que le tout sonne bien complexe et sous-pesé, c’est juste l’habitude, de la télépathie ou devez-vous fatalement vous y reprendre encore et encore pour que tout sonne comme votre idée initiale?
Mark: On prend notre temps sur chacune des compositions. C’est vrai qu’on joue avec la même formation depuis un certain temps, d’où une certaine habitude à composer ensemble. Comme la plupart des groupes, on improvise et expérimente quelques mélodies qui deviennent des morceaux.

Des clashs en studio ou tout cela se crée-t-il dans l’harmonie?
José: Quelques complications, disons d’ordre technique, mais pas de clash dans le groupe, plutôt des bons souvenirs anecdotiques.

La fin de l’album est plutôt brutale. Un effet désiré après réflexion ou une envie incontrôlée?
Mark: L’album était déjà mixé et pour ce dernier morceau, très différent des autres titres, on a eu envie d’une fin tranchante, à l’inverse d’un fade, d’où l’idée d’un final bruyant produit en scratchant un vinyle (en l’occurrence, un album de Hole).

Ce piano… magnifique, mais on verrait bien de l’orgue Hammond sur un prochain album… qu’en pense Rachael?
Rachael: Hammond, Rhodes, orgues et autres expérimentations sonores sont envisagées.

On peut espérer la ressortie de « Secrecy » bientôt? ou alors vous avez honte…
José: Ce n’est pas exclu, mais pour l’instant on a plutôt envie de se consacrer à la composition  du prochain album.


Un petit mot sur Rachael, responsable de l’illustration, très belle, de la pochette.

Mark: L’idée est venue du refrain, un brin exotique, de Towards the Arch (à mentionner que la pochette existe en deux couleurs.)


Et sinon, ce groupe de death metal qui a le même nom que vous… sympa?

Ah oui, cette bande de copieurs.

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s