rosqo « no stone left unturned »

 

 

 

Rosqo est un peu une énigme pour les amateurs de rock lausannois. Un seul album, il y a quatre ans et depuis des prestations remarquées et quelques apparitions de haute volée lors des dernières éditions du Burning. Mais, enfin, « No Stone Left Unturned » (enregistré à Bristol) est là et c’est une prodigieuse claque. D’entrée le combo nous rappelle ce pourquoi on l’aime depuis cet album fondateur, « Taikonaut », ce rock aérien, frontal et empli de douleur à la fois. Des envolées furieuses qui s’arrêtent net pour repartir de plus belle et une voix, qui va trop loin, qui se brûle mais qui ne lâche pas, comme celle d’un ado croyant que son groupe est le plus grand de l’univers. Et vous savez quoi ? L’espace de ces 11 titres, on peut bien se laisser convaincre que Rosqo est au top.

 

www.myspace.com/rosqo

www.rosqo.ch

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s