the deadfly ensemble

 

Si les amateurs érudits de musique déviante apprécieront l’audace artistique de Cinema Strange, combo punk batcave culte, le projet annexe de son leader, Lucas Lanthier, The Deadfly Ensemble, devrait également les ravir au plus haut point, d’autant qu’il va très loin dans la folie introspective et renoue avec une certaine idée poétique de la prise de risque permanente. Petite mise en bouche ci-dessous.

The Deadfly Ensemble se révèle une première fois avec « An Entire Wardrobe Of Doubt And Uncertainty », album déconcertant car loin du son batcave de Cinema Strange, ce qui est plutôt une bonne chose lorsque l’on souhaite se démarquer de son groupe avec un autre. Ensuite, le fait que l’album ne soit pas distribué (au début en tout cas), et encore moins disponible par téléchargement (faut pas déconner non plus, nous ne sommes pas chez Radiohead!) force l’intéressé(e) à s’investir personnellement pour acquérir la chose, devenant de cette façon le membre d’une communauté restreinte d’auditeurs (comme si celle de Cinema Strange n’était pas assez réduite…). On l’aura compris, chez The Deadfly Ensemble, la musique, quelle que soit sa qualité (très haute ici, mais c’est mon humble avis), se mérite.

Bien que la basse de James Powell soit très présente, c’est bien la voix de Lucas qui est au coeur du projet, une évidence à l’écoute de ce premier album. Mais les sons y ont également une place prépondérante, tant ils définissent des ambiances bien précises et réveillent des souvenirs que l’on croyaient perdus. Ici des bruits d’insectes, là une mécanique de vieille boite à musique, et ces notes de musique à peine appuyées, ces instruments délicatement effleurés… le tout sur des histoires un peu folles et improbables. Jugez plutôt… Un enfant maltraitant des animaux, un détournement de Noël en célébration macabre, des mouches sur un cadavre, une devinette qui se termine par un touche-pipi, le repas tragique d’un couple ou encore cet amant éploré se répandant en cadeaux sur la tombe de son amour perdu.

Vous l’aurez compris, nous ne sommes pas n’importe où, mais bel et bien dans un univers lettré et décalé qui emprunte autant à Sheakespeare et Kafka qu’aux univers de Tim Burton et des frères Kay. Pour la musique, on navigue entre dark folk et médiéval. Si vous ne savez pas ce que c’est, allez sur wikipedia…

Musique inclassable et difficile pour audience exigente, telle est le propos de The Deadfly Ensemble, qui vient d’ailleurs de remettre le couvert cet hiver avec la sortie de « A Seed Catalog For Extinct Annuals », deuxième album, peut-être encore plus aboutit que le premier, tant son écoute peut s’avérer addictive. On se perdra à loisirs dans des histoires de marins et d’infirmières tout en contemplant le superbe packaging du cd.

Le groupe se compose actuellement de Lucas Lanthier, James Powell, Marzia Rangel et Dizhan Blu.

Publicités

2 réflexions sur “the deadfly ensemble

  1. juste pour t’avertir que la photo que tu utilise pour illustrer cinema strange, deadfly ensemble et bien elle ne correspond pas aux groupes cités, mais à un groupe de dark cabaret français : Katzenjammer Kabarett. (que je conseil à tous 😉 )
     
    Si tu veux vérifier : http://www.myspace.com/katzkab
     
    Voili voilou
     
    -Maldoror-

    J'aime

  2. Salut la belle…de passage pour te souhaiter une belle journée!
    Petite journée grise sous la pluie aujourd’hui. Il fait tellement doux dehors…
    Trop drole…plein de neige et il pleut beaucoup!
     
    Alors moi ca va bien, pas trop top, mais ca va bien! Et toi ca va?
    J’en profitais pour faire ma petite tournée quotidienne des blogs.
    Sur ces mots je te fais des bizouilles et t’envoie tout pleins de douceur de chez moi!
    Bye Bye et a demain! xxx

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s