DEATHSTARS

 

Œuvrant dans un métal industriel aussi glamour qu’implacable dans son exécution, les Suédois de Deathstars (crées en 2000 par le chanteur Whiplasher Bernadotte et le guitariste Nightmare Industries), sont en passe de devenir les nouveaux héros de la jeunesse sonique, via un très attendu troisième album à paraître au printemps 2008.

 

À l’origine, Deathstars s’appelait Swordmaster, combo heavy metal issu de la fusion de deux autres groupes: Dissection et Ophthalamia. C’est ainsi que les deux autres membres du groupe, Beast X Electric (remplacé par Skinny sur le second album) et Bone W Machine, arrivèrent dans l’aventure.

 

Brassant le métal industriel et l’electro la plus froide dans un emballage de goth metal pour le moins original, Deathstars sonne parfois comme un heureux croisement entre  Nine Inch Nails, Marilyn Manson, Pain  et Rammstein, partageant d’ailleurs le même mixeur que ces derniers pour leurs albums.

 

Apparus en tenues latex et vinyl du temps de « Synthetic Generation », les étoiles de la mort se sont essayés à plusieurs variations avant d’arborer des tenues gothiques et militaires pour « Termination Bliss ». Le costume noir sied d’ailleurs assez bien  à ces messieurs (en fait, tout leur va, même les combinaisons anti-radiations!). Mention spéciale à Whiplasher Bernadotte qui semble parfois être le bâtard de Nikki Sixx et de Adam Ant avec ses casaques de caporal ou ses complets classe.

 

Niveau singles, si « Synthetic Generation » sur le premier album, était bien dark comme il faut pour introduire le groupe, les choses sérieuses ont vraiment commencé avec les sorties de « Cyanide », « Virtue To Vice » (et son clip au scénario absolument incompréhensible!,) et surtout la bombe « Blitzkrieg Boom », véritable moment de gloire épique, un titre addictif au possible de par sa construction offensive agrémentée d’effets sur les voix. Le groupe y apparaît à son zenith, tout comme son charismatique chanteur, aussi beau que le diable en personne, ses sourires flanquant une trouille noire mélangée à un désir intense de le rencontrer. Dans le genre, on n’avait pas connu un tel sentiment depuis un certain Brian Warner…

 

MTV ayant déjà son antéchrist, on  imagine bien que Deathstars ne sera jamais reconnu à sa juste valeur, mais sait-on jamais… après tout, il se passe souvent des choses insensées à la sortie d’un troisième album!

 

http://deathstars.deaf-dumb.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s