NIGHTWISH

Groupe de heavy métal symphonique finlandais fondé en 1996, Nightwish doit sa naissance à une bucolique soirée de juillet autour d’un feu de camp allumé par Tuomas, son futur clavier. Les membres du groupe en devenir sont alors la chanteuse Tarja et le guitariste Emppu. Le trio deviendra quatuor avec l’arrivée de Jukka à la batterie et neuf mois plus tard le groupe entrera en studio pour accoucher de « Angels Fall First », son premier album, dans les bacs dès la fin de l’année. Descendu d’entrée par la critique, Nightwish fera néanmoins quelques quelques dates avant de s’arrêter en plein élan pour cause d’obligations militaires et poursuite d’études.

Printemps 98, Sami rejoint les rangs en tant que bassiste. De nouveaux titres sont composés et enregistrés pour « Oceanborn » qui sort fin 98 et est considéré par Tuomas comme le premier véritable album du groupe. Tarja, elle, en conservera de tristes souvenirs, ayant beaucoup pleuré durant l’enregistrement avant d’arriver à poser sa voix sur les compositions compliquées de Tuomas, ce dernier ne l’ayant pas ménagé pendant le processus créatif. Succès critique et commercial sont à la clé cette fois. Encouragé par ce début de reconnaissance, Nightwish part en tournée dans toute la Scandinavie et déborde dans toute l’Europe, dont en Allemagne, sa future terre d’adoption. L’album « End Of An Era » viendra consacrer des mois d’efforts.

Début 2000, Nightwish est sélectionné pour l’Eurovision (!) Mais le groupe ne dépasse pas les qualifications et ce malgré le soutien populaire de ses concitoyens. Peu importe, les Finlandais poursuivent leur carrière avec le sublime « Wishmaster » qui sort en mai 2000 et casse la baraque. Tour comme le fera « Century Child » en 2002, dans de plus humbles proportions néanmoins. Entre temps, le groupe se sera séparé une première fois avant de se reformer puis Sami sera congédié par Tuomas et remplacé par Marco de Synergy, déjà présent dans l’entourage du groupe depuis quelques temps. Quand à Tarja, ses études de l’art lyrique pour développer sa voix et ses participations à des projets en dehors du groupe commencent à mettre en danger ses rapports avec les autres membres de Nightwish. Sa relation intime avec Marcelo (son propre manager et futur mari) ne va pas arranger la situation dans les mois à venir.

En 2004, Nightwish revient pourtant comme si de rien n’était avec « Once » et cartonne avec le single “Nemo”. L’Allemagne devient définitivement la seconde terre d’accueil du groupe. L’année suivant, le groupe livre un best of intitulé « Highest Hopes ». Cette compilation reprend les meilleurs morceaux de la formation et le single réenregistré « Sleeping Sun », déjà sortit en son temps, devient un classique international, bien au-delà du cadre formaté du monde métal, les radios généralistes le passant comme n’importe quelle chanson pop.
A la suite d’un concert en octobre 2005 devant 10000 personnes, Tarja, qui assure le show comme à son habitude, se voit signifier son renvoi par ses camarades peu de temps après, ces derniers visiblement excédés par son attitude de diva et par la dégradation de leurs rapports au cours des derniers mois. Tandis que les anciens amis se déchirent sur le web à coups de déclarations pleines de rancunes et de mises aux points assez vaines (pour résumer, Tarja se prendrait pour une déesse et le groupe serait une bande de pauvres types…), ce qui reste de Nightwish sort le dvd du fameux concert en profitant du départ de sa chanteuse comme argument de vente. Un coup de poignard dans le dos pour la belle? Pas si sûr, vu qu’elle touche toujours des royalties du groupe. Les tensions finissent par s’apaiser.

Commence alors en 2006 un casting international pour trouver une nouvelle chanteuse au groupe. Enfin, en octobre 2007, après un premier single à but caritatif: « Eva », paraît « Dark Passion Play », le premier opus réalisé avec une charmante suédoise nommée Anette Olzo. Soutenu par le single « Amaranth », l’album se hisse au sommet des charts européens et le groupe part dans une tournée mondiale presque sold-out.
Nuclear Blast, son label qui fête ses vingt ans au même moment, leur fait la part belle sur ses copieuses compilations cds dvds anniversaire, mettant le groupe en début et en fin de programmes.

De son côté, Tarja laisse passer l’orage en préparant sa tempête solo personnelle, « My Winter Storm », précédé du single « I Walk Alone », sortant à la mi-novembre. Hélas pour celle qui se présente en reine des glaces, si le lancement semble réussit (si ce n’est cette affreuse reprise d’un classique de Alice Cooper…), elle peine à remplir des salles sur son seul nom, l’attraction principale étant bien la nouvelle mouture de son ancien groupe. Même si ce dernier continue d’être décrié ici et là par les puristes qui semblent avoir beaucoup de mal avec les capacités vocales plus limitées de sa nouvelle chanteuse. Et certains de parler déjà du retour de Tarja pour le prochain album…

http://nightwish.com/en

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s