DAVE GAHAN  »HOURGLASS »

 
Après un premier album solo très inégal mais vital à la survie de Depeche Mode, Dave Gahan composa quelques titres pour le nouvel album de son groupe, « Playing The Angel ». Un succès planétaire plus tard, DM en pause, Dave décida donc de poursuivre l’expérience solo, guidé par un titre abandonné en fin de session de peur d’indisposer ses camarades de jeu. Ce titre, « Saw Something », est celui qui ouvre , superbement, »Hourglass », son second album.
Epaulé par Christian Eigner et Andrew Phillpott, les musiciens  additionnels de DM en live, Gahan  se hisse à des hauteurs dont, honnêtement, on ne le croyait pas capable, livrant un disque noir et resplendissant à la fois, rempli de classques instantanés tels que  l’addictif « A Little Lie », le beau à pleurer « Saw Something » ou encore le princier premier single « Kingdom » qui, rien que lui, asseoit Dave Gahan en tant que songwriter du niveau de Martin Gore, compositeur historique de Depeche Mode.
Album tourmenté et qui doute (les textes tournant autour de l’âge, du temps qui passe et de l’improbabilité de l’amour), « Hourglass » se déguste comme un parfait petit frère de la discographie de DM et non pas comme un album solo de plus en attendant la suite de l’aventure des trois héros de la dark pop. A savourer à sa juste valeur, donc.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s