the giant robots, live à la cave du bleu lézard with special guest!

Dire que j’aurai pu être au concert de Suzanne Vega aux Docks… mais l’interview étant tombée à l’eau, je n’avais pas les moyens de m’offrir une place ce soir. Tant pis, je ne verrai jamais la chanteuse folk de mon adolescence.
Soirée du mercredi donc, qui commence , après avoir salué Michel des Giant Robots dans le hall d’entrée, par un visionnage en rêgle de l’enregistrement de la prestation de Pete Doherty et de ses Babyshambles  au Grand Journal de Canal Plus. S’ensuit une discussion sur le bonhomme  en compagnie de mes amies qui, à ma grande surprise, tourne à la faveur du poète maudit de la presse à scandales, tout le monde s’accordant sur son talent et la qualité de sa musique. « Delivery » premier single de « Shotter’s Nation » récoltant toute les éloges.
L’heure tournant, je fais état de ma volonté à descendre à la cave  pour le concert de ce soir et prend momentanément congé de la petite assemblée.
Arrivé en bas, je suis étonné du nombre de personnes présentes. Sur la scène, les Géants d’Anne, qui se décrivent comme un groupe de pop-rock musette alternatif, servent au public un set amusant avec des chansons  faciles qui parfois s’avèrent marrantes, à l’image de « Connard » ou « Super-Cul », mais  bon, ça chante  un peufaux et le tee-shirt d’Anne, I Love Dame Pipi, bien que moulé sur ses jolis seins, ne sauve pas la prestation de son improbable groupe. Candice m’ayant rejoint depuis un moment, on se boit quelques bières en attendant l’attraction de la soirée, les Giant Robots.
45 minutes plus tard, toujours pas de concert… On abandonne pour remonter et c’est là que les trucs marrants commencent. D’abord, on tombe sur le batteur des Géants d’Anne avec qui on discute un moment, puis les filles décident de descendre au même moment, chantonnant « Delivery » qu’elles ont appris par coeur durant notre absence. On décide de se poser dans les escaliers. Puis arrive un petit vieux escorté de deux jeunes qui lui portent ses bagages super lourds, le monsieur enménageant ce soir… Au passage, je me fais trasher par une fille à moitié saôule qui me reproche de ne pas donner un coup de main. Déjà, je fais ce que je veux, on m’a rien demandé, tu veux aider, tu aides, tu recrutes pas des inconnus à minuit parce que t’arrives pas à assurer… Bref, on sort pour continuer dehors avec la pluie qui mouille le pavé.
Sonia nous quitttant, on redescend avec Céline et Candice pour assister au concert des Giant Robots qui a enfin commencé.
Le punk-rock garage sixties du groupe résonne  depuis déjà un moment  quand Michel, le leader du groupe, décide de souhaiter un bon anniversaire à son batteur Tanguy, y mettant les formes, puisque vont se succéder sur scène pas moins que trois groupes, et pas des moindres. 
Ce sont d’abord les mythiques Radiators qui arrivents, reformés pour l’accasion et bien prêts à nous casser les oreilles le temps de deux morceaux. Mission réussie, Sonic Youth n’aurait pas fait mieux.
Puis arrivent les hommes de Houston Swing Engine , qui pour l’occasion, reprennent le « I Told You So » des Hives ainsi qu’un autre titre. Ca hurle et c’est bon!
A un moment de la soirée, Tanguy, pourtant aux anges, subit un putain de problème avec son kick de batterie qui le lâche au pire moment. Heureusement, le batteur des Géants d’Anne, repartit au véhicule du groupe pour fouiller son propre matos, revient avec le précieux objet de substitution. Respect.
C’est au tour de Perrine et les Garçons de monter sur scène. Au menu de leur courte prestation, une brillante interprétation du « Louie. Louie » de Iggy Pop.
Les Giant Robots terminent la soirée avec quelques morceaux à eux. Julia et Stéfanie sont magnifiquement belles et le public exulte devant eux.
Malgré l’heure tardive, je reste avec Candice et nous décidons d’aborder tout ce qui nous passe devant, parlant avec la plupart des groupes (Michel m’offrant un bon boisson pour me remercier d emon soutien au rock’n’roll!!) et ramenant deux jolies et charmantes personnes à notre table. Nous serons les derniers à quitter les lieux à l’heure bien dépassée de la femeture.
Chouette soirée rock’n’roll.
Publicités

2 réflexions sur “the giant robots, live à la cave du bleu lézard with special guest!

  1. Hello
    Passe faire un coucou du Lundi…jespere que tu vas bien? Ici cest la forme.
    De mon coté, retour au boulot depuis 2 semaines….je ne vous oublie pas!!!!
    Enormes Kissssssssssss
    Amitiés Annick xxxxxx

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s