indochine live rock oz’arenes

 
On arrive en tout début de soirée pour assister au concert de Silverchair mais force est de constater qu’il ne reste plus rien du groupe de rock adolescent de nos souvenirs. A la place, une espèce de formation pop rock qui navigue entre le sublime et le navrant, sans compter son leader, complètement à l’ouest, qui ressemble désormais au défunt chanteur de Queen… Trop bizarre comme concert, surtout les interventions gênantes avec le public.
Et puis c’est au tour d’Indochine, 45 minutes plus tard, de faire son entrée. L’electro de Death In Vegas résonne dans les arènes, puis le tic tac infernal de l’horloge prend le relais. Le groupe fait son entrée sur une scène dépouillée de tous les artifices de la tournée « Alice & June », les écrans rappelant les visuels  passés, avant d’enfin servir d’écrans pour la première fois en filmant le groupe sur scène par alternances.
Festival oblige, la set-list est emputée de plusieurs morceaux qui résuisent considérablement la valeur de cette soirée, le groupe se cantonnant à ses deux derniers albums et  quelques classiques incontournables dont l’énumération ici serait vaine après toutes mes précédentes chroniques .
Sirkis tient sa scène comme toujours de main de maître, harangue la foule  et la sollicite continuellement, presque trop… mais bon, je suis sans doute fatigué de voir ce groupe en concert depuis deux ans avec une set-list qui ne change presque jamais.
Vivement le nouvel album et ses nouveaux concepts visuels.
Sortant de la foule, je finis par rejoindre mes amies et nous nous posons en haut des arênes pour nous reposer en fumant quelques cigarettes  en buvant des bières.
L’arrivée de Kaolin sur scène bien après minuit nous fait à peine réagir, à tort, car les premiers morceaux étonnent par leur structure anglo-saxonne. Finalement, piqués de curiosité, nous nous levons pour assister au concert et y trouvons une satisfaction innatendue, ces français étant de loin supérieurs à leur triste réputation de petit groupe  estival.
Nous devons hélas rentrer et c’est avec regret que nous quittons Avenches, laissant une partie de notre équipe derrière nous. Rock Oz’Arênes se termine pour nous. Rendez-vous l’année prochaine.
Publicités

4 réflexions sur “indochine live rock oz’arenes

  1. salut tout le monde,
    je me décide enfin à développer mon réseau sur msn… comme quoi il n’est jamais trop tard pour bien faire. vos blogs sont très beaux et m’inspirent énormément. mais comment faites-vous pour que ça scintille de la sorte? 

    J'aime

  2. chalut merci pour ton invit bonne fin de journée et au plaisir de te lire tres sympa ton blog a trés bientôt
    dans l’un des antres de fhelline vampyrik

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s